Coupe du Roi : Le Real aussi a cravaché

La vengeance est un plat qui se mange froid. Bouté hors de la Copa Del Rey l’année dernière par Alcoyano, le Real Madrid a pris sa revanche sur cette modeste formation de 3e division espagnole. Cette fois, les Merengue n’ont pas failli à leur tâche. Ils se sont un peu fait peur en seconde période mais c’était sans conséquence pour eux.

 

Le Real a joué avec le feu


Les premières minutes de la partie laissaient augurer une nouvelle soirée délicate pour les Madrilènes. Mais, après que Andriy Lunin ait fait le travail sur sa ligne, le leader de la Liga s’est redressé et a fait respecter son rang. Eder Militao a été celui qui a montré la voie à suivre, en plaçant une reprise de la tête victorieuse à la suite d’un coup franc. Ça faisait 1-0 et c’était le score à la pause.

Au retour des vestiaires, les locaux se sont rebiffés. Une réaction d’orgueil qui leur a permis de recoller à la marque. A la 66e, Dani Vega remettait les pendules à l’heure d’une lourde frappe en pleine lucarne après avoir éliminé Militao et Casemiro d’un subtil crochet. Alcoyano tenait à ce moment-là la dragée haute à son prestigieux rival du jour, mais deux buts encaissés ensuite bêtement lui ont été préjudiciables. Asensio (76e) et Isco (79e) se chargeaient de punir les locaux. Avec ce succès, le Real n’est plus qu’à quatre matches d’aller chercher un trophée qui lui échappe depuis huit ans.


>