Mondial féminin 2023 : Vers un report en hiver ?

Panoramic

En plein Euro féminin, qui s'achèvera dimanche avec la finale entre l'Angleterre et l'Allemagne à Wembley (18 heures), la FIFA songe à la suite. En effet, la Coupe du monde féminine 2023, prévue l'année prochaine en Australie et Nouvelle-Zélande (du 20 juillet au 20 août) pourrait être reportée en décembre, explique L'Equipe. D'après le quotidien sportif, l'instance reine du football mondial aurait déjà sondé plusieurs dirigeants sur ce sujet. La raison principale de ce possible report en hiver serait centrée autour de la  période plus propice en hiver, avec des journées plus longues et également un climat plus favorable dans l'hémisphère sud.

A moins d'un an de la date d'ouverture de la compétition, qui s'ouvrira à l'Eden Park d'Auckland pour se conclure au Stadium Australia de Sydney, le timing interroge. Sollicitée par L'Equipe, la FIFA n'a pas souhaité s'exprimer concernant ces informations mais les horaires ne seraient certainement pas avantageux pour les diffuseurs européens. En effet, les matchs se dérouleraient dès matin en France étant donné le décalage horaire de plus de 8 heures, tandis que le marché européen offre un potentiel d'audience intéressant.

Dans l'entourage de la FIFA, à défaut d'admettre une idée concrète, ce sont des "conversations informelles et isolées" qui ont été mises en avant à propos de ce possible décalage de la prochaine Coupe du monde féminine. Le tirage au sort du Mondial, dont les Etats-Unis sont les doubles tenants du titre, se déroulera le 22 octobre prochain à Auckland.

>