Coupe d'Italie - Clash Zlatan-Lukaku, les insultes révélées

Reuters

Les images ont déjà fait le tour de la planète foot. Mardi soir, les deux clubs de Milan s'affrontaient, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe d'Italie. Si l'Inter est sorti vainqueur dans le temps additionnel face à l'AC Milan (2-1), le coup de sang et l'accrochage entre Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic resteront comme l'un des temps forts de cette rencontre.

Les deux poids lourds milanais se sont ainsi chauffés alors que la pause arrivait à grands pas et que les Rossoneri menaient, grâce au but du géant suédois. Visiblement énervé par un mot d'Ibrahimovic, Lukaku est venu au contact, front contre front, et les deux hommes en sont pratiquement venus aux mains. Le contenu de cette brève conversation pleine de poésie a été révélé.

Ibrahimovic provoque...

D'après les savantes conclusions de leurs spécialistes en lecture labiale, le média espagnol AS indique que la provocation initiale de Zlatan a été la suivante : "Va-t'en faire ta merde vaudou, petit âne". Le Suédois se référant à une déclaration de Farhad Moshiri, propriétaire d'Everton (club où a évolué Romelu Lukaku), qui avait dit en 2018 que si le Belge avait décidé de partir pour Chelsea, c'était "parce qu'il avait pratiqué le vaudou et qu'il avait reçu l'ordre d'aller là-bas".
 

...Lukaku disjoncte


Ce mercredi à Giuseppe Meazza, cette allusion n'est donc pas passée pour Lukaku. Et les échanges fleuris ont repris de plus belle au moment de rejoindre les vestiaires. Selon le Dailymail, une nouvelle provocation d'Ibrahimovic a fait disjoncter à nouveau son adversaire qui lui a alors envoyé : "Va te faire f***re, toi et ta femme, espèce de co***rd". Insinuant également que le Suédois aurait insulté sa mère, Lukaku a conclu son laïus par un "Tu veux parler de ma mère ?". Heureusement, sur le terrain, il y a aussi un match de football. Et c'était finalement le plus important.

Pioli : "Ibrahimovic s'est excusé pour son expulsion"

Les deux entraîneurs Stefano Pioli et Antonio Conte ont plutôt minimisé les faits après le match, assurant ne pas avoir entendu la teneur des insultes échangées entre les deux joueurs et mis les invectives sur le compte de la tension liée au derby. Mais la presse italienne a pour sa part regretté un "mauvais spectacle qui a gâché un beau match" (La Repubblica). "Un but chacun, un mauvais sketch pour tous", a renchéri le Corriere della Sera. Le Corriere dello Sport évoque une "honte". 

"Le terrain est un ring", abonde la Gazzetta dello Sport qui évoque des "insultes racistes". Selon le quotidien sportif milanais, Ibrahimovic s'est excusé auprès de ses partenaires pour son exclusion, mais a assuré ne pas avoir utilisé de termes racistes à l'encontre de Lukaku. 

 

Gazzetta de Pippo : La Juve rit, l'AC Milan et l'Inter pleurent

 


>