Ciprian Tatarusanu, une année à la coupe

Norbert Scanella / PanoramiC
Il vaut mieux tard que jamais. Voilà comment Ciprian Tatarusanu doit aborder la finale de la Coupe de la Ligue. Rudi Garcia a déjà annoncé que le Roumain sera titularisé dans le but lyonnais pour affronter le PSG. Pour la première fois depuis son arrivée à l'OL, le gardien va participer à un rendez-vous important dans la saison rhodanienne.

Ce n'est pas trop tôt pour le portier de 34 ans. L'été dernier, il avait été recruté après deux saisons abouties sous le maillot du FC Nantes. Tatarusanu était alors un des meilleurs gardiens de Ligue 1 et il s'engageait à l'OL pour franchir un cap en prenant la suite d'un Anthony Lopes annoncé sur le départ. Mais ses ambitions de numéro 1 se sont heurtées à la prolongation du contrat du Portugais. La recrue a alors dû prendre son mal en patience en ne jouant que certains matchs de coupe. Un rôle de doublure que le capitaine de la sélection roumaine avait eu du mal à digérer. « Je ne suis pas content d'être numéro deux, mais c'est la décision de l'entraîneur et je la respecte » avait déclaré celui qui était annoncé sur le départ pendant l'hiver. Remplaçant de luxe mais joker frustré, le natif de Bucarest a joué la moitié de ses matchs en Coupe de la Ligue cette saison.


Tatarusanu, joueur-clé de l'aventure lyonnaise en Coupe de la Ligue

En huitièmes de finale contre Toulouse, le gardien portait le maillot de l'OL pour la première fois dans un match officiel. C'était en décembre, cinq mois après son arrivée. Une éternité. Sa prestation a été intéressante et son équipe a accédé au tour suivant (4-1). Au contraire de la Coupe de France où il n'a joué que le huitième de finale, Tatarusanu a gardé sa place tout au long de l'aventure en Coupe de la Ligue. Contre Brest puis contre Lille, il a aidé son équipe à rallier le Stade de France. Des performances qui ne lui ont pas permis de discuter le statut d'Anthony Lopes. En championnat, il n'a joué que deux matchs au cœur de l'hiver, passant le reste du temps sur le banc des remplaçants.

Pendant toute cette année passée dans un rôle inédit pour lui, le Roumain a du trouver le temps long. Désormais, il va devoir être à l'heure pour le rendez-vous décisif de sa saison. Contre le PSG, le gardien va avoir l'occasion de participer à une finale nationale. Le genre de rendez-vous importants pour lesquels il était programmé quand il a signé à l'OL. Cette opportunité arrive peut-être tard mais elle est maintenant devant lui. A Tatarusanu de la saisir pour espérer voir un peu plus de championnat l'an prochain.

>