AS Monaco - Fabregas "choqué" par le départ de Henry

Reuters

L’AS Monaco est lancé dans une opération maintien en Ligue 1 avec désormais Leonardo Jardim comme entraîneur. La demi-finale de Coupe de la Ligue, ce mardi à Guingamp, apparaît comme une lueur dans ce paysage. Pour autant, il en faudra plus pour redonner le sourire à Cesc Fabregas. Et pour cause, sans Thierry Henry, il ne serait sans doute jamais venu en Principauté. Alors voir son ancien partenaire à Arsenal «sauter» si vite a forcément été compliqué à gérer.

"Vous l’imaginez c’est un choc pendant des heures, des jours"

"Une des grosses, grosses raisons de venir ici, c’était que Thierry m’a appelé. Il me connaît très bien, il voulait que je sois le leader de l’équipe, que je joue chaque match, chaque minute à mon poste donc évidemment je n’ai joué que deux matches sous ses ordres donc comme vous l’imaginez c’est un choc pendant des heures, des jours", a-t-il avoué en conférence de presse. Et même s’il n’est pas un nouveau venu dans le monde du football, il s’est forcément posé des questions.

 

 

Avant de passer à autre chose, Fabregas a tenu à livrer un message à ses dirigeants en ajoutant: "Je pense que Thierry sera un top, top coach dans le futur, je n’ai aucun doute à propos de ça et de mon point de vue, c’est (déjà) le cas." Difficile de se montrer plus explicite…

"Thierry Henry sera un entraîneur de premier plan"

Conscient de la situation et de l’importance du milieu espagnol, Leonardo Jardim a évidemment déjà beaucoup discuté avec lui. "Il peut compter sur moi à 100%. Mon seul objectif c’est de faire le maximum pour aider l’équipe à rétablir la situation. (…) Tout ce que je peux dire, c’est que je travaille pour Monaco, je joue à Monaco, j’ai pris cette décision et je vais tout donner pour le club", a ajouté l’ancien de Chelsea et du Barça.

Fabregas : "Jardim va apporter de l'expérience et du calme"