Un Bordeaux poussif élimine Le Mans / Coupe de France (32emes de finale)

Quadruple vainqueur de la Coupe de France, Bordeaux n’avait plus gagné un match dans la compétition depuis 2017. Les Girondins restaient sur deux éliminations d’entrée, à Granville (2-1 ap) et à domicile contre Le Havre (0-1). A nouveau au Matmut Atlantique, à nouveau contre un club de L2, ils ont cette fois fait le travail ce vendredi face au Mans (1-0), en ouverture des 32emes de finale. Jimmy Briand a inscrit le premier but de la rencontre sur un penalty qu’il a lui-même provoqué, pour une faute d’Aloïs Confais (1-0, 53eme). Toma Basic a clos la marque sur un contre au bout du temps additionnel, suite à un service de Josh Maja (2-0, 94eme).

Bordeaux en 4-3-3


Les Girondins, qui restaient sur quatre défaites de rang toutes compétitions confondues avant la trêve et trois matchs sans marquer, ont ainsi renoué avec le succès. Mais ils l’ont fait sans briller. Pour relancer son équipe, Paulo Sousa a choisi d’abandonner la défense à trois pour passer à un 4-3-3. Mais ça n’a pas solutionné tous les problèmes girondins dans le jeu. Bousculés en première période par des Manceaux audacieux, les Bordelais se sont appuyés sur leur talent pour obtenir des occasions. Mais Briand (8eme), Toma Basic (12eme) et Nicolas De Préville (21eme) ont tous buté sur un Pierre Patron inspiré.

Bordeaux déjà les yeux tournés vers Lyon


Le MFC était de son côté incisif en attaques rapides, grâce en particulier à Harrison Manzala et Youssef Maziz, qui s’est créé la meilleure situation pour les Sarthois d’inquiéter Gaëtan Poussin (22eme). Mais cet élan ne s’est pas prolongé au retour des vestiaires. Sans en faire beaucoup plus balle au pied, les Girondins ont mieux maîtrisé leur sujet et annihilé toutes les velléités offensives des visiteurs. Ils n’ont pas vraiment cherché à se mettre à l’abri, sans se mettre en danger pour autant, et le break est venu sur un contre éclair en fin de match. L’essentiel est assuré, et c’est tout ce qu’il y aura à retenir pour Bordeaux, avant la réception de Lyon le week-end prochain dans un match déjà primordial pour faire un bond au classement en L1.

>