Coupe de France : « C'est presque cuit » selon Le Graët

La 104eme édition de la Coupe de France ira t-elle à son terme ? La réponse semble de plus en plus être en pointillée et son principal défenseur en est pleinement conscient. Si Noël Le Graët, le président de la FFF, s'était récemment montré rassurant au micro du Parisien en prévenant que « la suppression de la Coupe de France n'était pas à l'ordre du jour pour le moment », le Breton est en train de se rendre à l'évidence. Invité sur le plateau de France 3 Bretagne dimanche soir, le dirigeant a mis du plomb dans l'aile de la compétition phare de la « 3F » en déclarant : « Si j’écoute bien ce qui a été dit, on ne pourra pas reprendre l’entraînement avant le 20 ou le 21 janvier.
 
On ne pourrait pas démarrer les compétitions avant février. C’est presque cuit. Je ne vois pas comment disputer cette compétition dans les dates sauf à jouer jusqu’à fin juillet. »


Problème, la tenue de la compétition est impossible à caser jusqu'à cette période puisque l'Euro se déroule du 11 juin au 11 juillet. Afin de répondre à cette problématique, Noël Le Graët a affirmé qu'une « réunion importante » se tiendrait cette semaine pour tenter de construire un calendrier qui puisse permettre son déroulement avec l'aval des clubs amateurs et professionnels. Quand on connaît la position de bon nombre de techniciens au sujet du calendrier chargé et des blessures, pas sûr qu'une compétition supplémentaire, même mythique, dans l'agenda, soit bien accueillie par certains...

Le casse-tête des autres championnats


Cette déclaration du patron du football français fait suite aux annonces, il y a plus d'un mois, du Premier Ministre qui a fixé au 20 janvier, la reprise du sport collectif outdoor. Cette nouvelle a été durement encaissée par la FFF qui doit, en plus de relancer et reprogrammer toute la suite des championnats de District jusqu'au National 2, caser la Coupe de France dont le 6eme tour allait se disputer. Dans la foulée de ces annonces, la Fédé avait décidé de décaler les 6eme, 7eme et 8eme tours à début janvier alors qu'à cette période, ce sont les 32eme et 16eme de finale qui se jouent. Un casse tête de plus pour Noël Le Graët qui va peut-être devoir, dans une année difficile, devoir faire une croix sur une compétition qu'il chérit pourtant.

>