Coupe Davis/Medvedev : « Plus heureux pour l’équipe que pour moi-même »

Avec le n°2 et le n°5 mondial dans l’équipe, renforcée par le n°18 et le n°29 en cas de problème, la Russie faisait figure de grande favorite de la Coupe Davis 2021, et elle n’a pas failli. Les Russes n’ont perdu qu’un seul match à enjeu pendant la dizaine de jours de compétition, et Daniil Medvedev, avec cinq victoires en simple, et Andrey Rublev, avec quatre victoires en simple et deux en double avec Aslan Karatsev, ont été les héros du pays, qui remporte son troisième Saladier d’Argent, après 2002 et 2006. Après leur triomphe contre la Croatie dimanche à Madrid, les Russes ne pouvaient que savourer, à commencer par le n°2 mondial, Daniil Medvedev.

 

Medvedev : "Deux semaines vraiment géniales"


« C’était deux semaines vraiment géniales, car ce n’est jamais facile de jouer en fin de saison. C’était sans doute certaines des meilleures semaines de ma carrière. Je suis plus heureux pour l’équipe que pour moi-même. Nous avons une super équipe, il y a une super ambiance. Je suis heureux d’en faire partie et d’apporter les points dont nous avons besoin. Pendant la finale, c’était super car il y avait beaucoup de Croates dans la salle et le reste était pour moi. Les fans avaient l’air content de notre victoire, c’est une bonne fin à cette histoire », a confié le Russe, qui avait été sifflé par les supporters espagnols après les avoir un peu chambrés samedi.

 

Rublev : "J'étais dans la salle en 2006"


Du côté d’Andrey Rublev, pas le plus expansif sur le court habituellement, cette victoire en équipe signifie beaucoup. « Ce que j’aime dans ce genre de tournois, quand on joue pour son pays, c’est le lien qu’on crée en tant qu’équipe. On fait tout ensemble, et ça crée cette volonté de gagner pour tes amis, pour ton équipe. J’avais 8 ans quand la Russie a gagné sa dernière Coupe Davis. J’étais dans la salle. Mais je me souviens juste que c’était contre l’Argentine, rien d’autre. » Nul doute que les Russes feront encore partie des favoris de l’édition 2022, pour laquelle ils sont déjà qualifiés pour la phase finale, tout comme la Croatie, la Serbie et la Grande-Bretagne. Mais maintenant, place aux vacances !

>