Coupe Davis : Les matchs de vendredi et samedi avancés de trente minutes

Les organisateurs n'ont pas mis longtemps à réagir. Alors que la Caja Magica portait encore les cernes des deux doubles terminés pour l'un à 2h00 (Espagne - Russie) et l'autre à 4h04 (Etats-Unis - Italie), il a été décidé jeudi que les matchs de vendredi (quarts de finale) et samedi (demi-finales) débuteraient avec une demi-heure d'avance sur ce qui avait été prévu initialement et comme c'était le cas depuis le début de cette phase finale de la nouvelle formule de Coupe Davis à Madrid. La session de jour commencera donc à 10h30, et non 11h00, quand celle de nuit sera lancée dès 17h30 quand il avait fallu encore attendre 18h00 mercredi pour qu'elle démarre. Par ailleurs, l'organisation a également pris la décision de réduire à dix minutes (au lieu de vingt) le délai entre les deux simples et à moins de trente minutes celui séparant le second simple du double.



Une manière de se mettre à l'abri d'une nouvelle polémique ou de subir un nouveau coup de gueule, comme celui qu'avait poussé Rafael Nadal après que le match de l'Espagne contre la Russie de mardi s'est terminé à 2h00 du matin. Le Majorquin ne pouvait alors pas savoir que 24 heures plus tard, Jack Sock et Sam Querrey en finiraient avec Fabio Fognini et Simone Bolelli à 4h04 du matin, nouveau record du match le plus tardif pour un match de Coupe Davis (à l'Open d'Australie, en 2008, Lleyton Hewitt était venu à bout de Marcos Baghdatis à 4h33 !). Avec cet aménagement, les organisateurs devraient également éviter de voir des équipes renoncer à jouer le double, comme l'avaient fait les Australiens et les Canadiens mercredi une fois les deux équipes assurées de disputer les quarts de finale. A noter que la finale de dimanche, elle, a été maintenue à 16h00.