Coupe Davis : La France éliminée, la Grande-Bretagne, la Croatie et le Kazakhstan en quarts

Plus d'espoir pour la France, la Grande-Bretagne passe


Il aurait fallu un miracle pour que l'équipe de France de Coupe Davis dispute les quarts de finale, en finissant parmi les deux meilleurs deuxièmes (sur six groupes). Il n'a pas eu lieu. Les hommes de Sébastien Grosjean, avec une victoire et une défaite au compteur, et surtout une différence de sets de -2 (6 manches gagnées, 8 perdues) sont officiellement éliminés suite aux différents résultats de la journée de dimanche, et ont déjà pris la direction de l'aéroport pour rentrer en France. Bénéficiaires d'une invitation pour disputer la phase finale cette année, les Bleus devront disputer un match de qualification en mars prochain, contre un adversaire qui reste à déterminer.

Une rencontre qui se déroulera selon le modèle de l'ancienne Coupe Davis, avec matchs à domicile ou à l'extérieur, mais sur deux jours et en deux sets gagnants. Dans ce groupe C, c'est logiquement la Grande-Bretagne qui se qualifie, après sa victoire 2-1 sur la République tchèque. Ils ont pourtant été cueillis à froid par la victoire de Tomas Machac (déjà tombeur de Richard Gasquet vendredi) sur Dan Evans dans un match pourtant déséquilibré sur le papier. Le Tchèque, 143eme mondial, s'est imposé 6-2, 7-5 contre le Britannique, 25eme, grâce notamment à 8 aces et 5 breaks réussis. Mais Cameron Norrie (12eme) a redonné espoir à son pays en disposant de Jiri Lehecka (138eme) sur le score de 6-1, 2-6, 6-1 après un match décousu marqué par 19 balles de break. Finalement, la paire Salisbury/Skupski a donné la victoire aux Britanniques en battant Machac et Vesely en deux sets : 6-4, 6-2 sans avoir la moindre balle de break à défendre. La Grande-Bretagne sera donc en quarts mardi, contre le vainqueur du groupe F.
 

La Croatie au rendez-vous


Victorieuse de la dernière Coupe Davis "ancienne version", en 2018, la Croatie sera bien au rendez-vous des quarts de finale en 2021. A Turin, les Croates n'avaient besoin que de gagner un match et un set contre la Hongrie pour rallier les quarts. Et ce fut chose faite. Nino Serdarusic, pour sa première sélection, a d'abord battu Fabian Marozsan sans avoir de balle de break à sauver dans un match entre deux joueurs classés au-delà du Top 200 (6-4, 6-4). Puis Marin Cilic a assuré l'essentiel en remportant le premier set 6-4 contre Zsombor Piros. Le vainqueur de l'Open d'Australie junior 2017, aujourd'hui 282eme mondial, a ensuite remporté le match 4-6, 7-5, 6-4 en 2h34, en servant notamment 11 aces et réussissant 4 breaks, mais c'est bien la Croatie qui verra les quarts.
 

Le Kazakhstan en profite


Placé dans un groupe assez faible avec la Suède et le Canada (privé de Shapovalov et Auger-Aliassime), le Kazakhstan a saisi sa chance et a rallié les quarts de finale pour la sixième fois de son histoire. Il a pu compter sur ses deux joueurs de simple, Mikhail Kukushkin (183me) et Alexander Bublik (36eme), qui n'ont pas failli face à des joueurs moins bien classés. Kukushkin a galéré mais a fini par se défaire de Brayden Schnur (234eme) sur le score de 6-3, 6-7 (5), 7-5, après avoir manqué trois balles de set dans la deuxième manche. Puis Bublik a dominé Vasek Pospisil (133eme) 6-2, 7-6  en sauvant la seule balle de break qu'il a eu à défendre. Le Kazakhstan jouera donc les quarts mercredi, contre l'un des meilleurs deuxièmes.

>