Coupe Davis : Djokovic, la bête noire des Français

La France a parfaitement débuté son aventure dans la nouvelle formule de la Coupe Davis. Opposée au Japon, la sélection de Sébastien Grosjean n’a presque pas tremblé mais ce jeudi, c’est un autre morceau qui fait face. Et pas n’importe quelle montagne puisqu’il s’agit de la Serbie de Novak Djokovic. Le n°2 mondial est l’une de têtes d’affiche avec Rafael Nadal de la nouvelle formule version Gerard Piqué quand la Suisse de Roger Federer n’a pas réussi à décrocher son ticket pour cette phase finale. Malheureusement, les Bleus auraient certainement aimé que le Serbe ne soit, lui aussi, pas de la fête car il est clairement une bête noire.

29 victoires de suite pour Djokovic

En Coupe Davis, Djokovic n’a croisé qu’une seule fois la route de la France. C’était en 2010 et la Serbie s’était inclinée à Belgrade (3-2). Pourtant, le deuxième mondial avait fait le boulot en gagnant ses deux simples face à Gilles Simon (6-3, 6-1, 7-5) et Gaël Monfils (6-2, 6-2, 6-4). Une seule confrontation mais qui résume à elle seule ce complexe d’infériorité qui pèse sur les épaules françaises à chaque fois de faire face au « Djoker ». Autant mettre les choses au clair, voir un Français bousculer Djokovic n’est clairement pas quelque chose d’habituelle surtout dans les tournois qui comptent.

Tout miser sur les autres adversaires ?


En Grand Chelem, il faut remonter à un quart de finale de l’Open d’Australie en 2010 pour voir la dernière victoire française ! C’était Jo-Wilfried Tsonga et le 29eme mondial actuel est véritablement l’une des proies favorites de Djoko. Lors des 14 dernières confrontations entre les deux joueurs depuis 2011, le Français ne s’est imposé qu’à une seule reprise pour un petit total général de 6 victoires… Faut-il être inquiet au moment de voir s’avancer l’ogre serbe ? En s’appuyant sur les statistiques et l’incroyable série de 29 défaites (dont 24 sans gagner un set) en Grand Chelem qui suit les Français, on peut clairement avoir peur. Mais dans la nouvelle formule de la Coupe Davis et avec seulement deux sets à gagner, tous les espoirs sont permis. Réponse ce jeudi à partir de 11h.

Coupe Davis - Djokovic craint l'équipe de France