Palun : « Tous solidaires, la force du Gabon »

Lloyd, vous ne gagnez pas mais vous réussissez peut-être votre match référence. Quel bilan en tirez-vous ?

Un bon bilan, je trouve. Le Maroc est une très bonne équipe. On a réussi à faire face, on n'a pas lâché même si parfois c'était très difficile. Mais bon, c'est un bon bilan, on est qualifiés et on va continuer. C'est une compétition, et il faut faire face.

 

Vous êtes tout proches de marquer, comment réagissez-vous quand vous voyez Munir sortir votre tête ?

Sur le coup, j'étais dégoûté, comme tout compétiteur. Je l'ai prise comme elle arrivait, je n'ai pas calculé la trajectoire. Le gardien a réussi à l'arrêter, c'est dommage.

 

Vous avez joué ce soir dans une défense à trois axiaux, ce qui n'est pas forcément habituel pour le Gabon. Comment vivez-vous ce changement ?

On le vit très bien, on est de toute façon obligés de s'adapter. On est tous solidaires, c'est notre force, on défend ensemble et on attaque ensemble.

 

Vous allez jouer le Burkina Faso à Limbé. Quitter Yaoundé et refaire un voyage, cela vous paraît compliqué ?

Non, pas du tout. Pourquoi ce serait compliqué ? On change de lieu mais le football reste le même. On va jouer, et que le meilleur gagne !


>