Le Burkina Faso se qualifie au bout du suspense / CAN (huitièmes de finale)

Avant plusieurs affiches alléchantes à ce stade des huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations, une formation a déjà réservé sa place en quarts. Il s'agit du Burkina Faso, qui est venu à bout du Gabon, au terme d'un combat âpre et indécis. Il faut dire que la sélection gabonaise était privée de ses forces vives - Pierre-Emerick Aubameyang en tête. Cette élimination met donc un terme à un parcours globalement raté pour les Panthères.

 

Un scénario fou

 

Un homme aura pris la lumière dans ce match : Bertrand Traoré. Leader technique de son équipe, l'ancien Lyonnais est passé par tous les états. C'est lui qui a d'abord vu sa frappe s'écraser sur la barre sur un penalty obtenu par Kaboré peu après le quart d'heure de jeu (18e). C'est lui, ensuite, qui a débloqué la situation dans cette rencontre en profitant d'un service du même Traoré pour marquer d'un tir limpide du gauche (1-0, 28e).

 

Malmené dans cette rencontre, le Gabon aurait pu jeter les armes après l'expulsion d'Obissa suite à un second avertissement, peu après l'heure de jeu (67e), mais il n'en a rien été. Au contraire, les Panthères ont trouvé des ressources mentales insoupçonnées pour refaire surface. Et si le Burkina Faso a eu les opportunités pour faire le break (75e, 80e, 82e), le Gabon est parvenu à arracher les prolongations, Guira propulsant le ballon dans ses propres filets sous la pression d'Ecuele-Manga (90e+1). Si l'odeur du chaos s'est encore accentuée, le score n'a plus évolué. C'est donc aux tirs aux buts que cette rencontre s'est décidée. Et à ce petit-jeu, ce sont les Étalons qui ont le dernier mot au bout d'une séance interminable, avec un suspense à couper le souffle. Le Burkina Faso peut continuer à rêver. Il rencontrera le Nigeria ou la Tunisie.

 

 


>