La CAN 2025 déplacée en Algérie ?



Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup... Ainsi en va-t-il de l'incertitude totale quant au maintien de la CAN 2025 en Guinée. Cette confusion laisse libre cours aux rumeurs et aux ambitions. Présentée comme un candidat potentiel à l'organisation de l'événement au cas où Conakry en serait dessaisi, l'Algérie ne souhaite pas encore avancer ses pions à ce sujet. Le président de la Fédération algérienne de football, Djahid Zefizef (photo), a indiqué mardi qu’il était encore prématuré d’évoquer une telle possibilité.

Des infrastructures remises à niveau


« Je dois dire que rien n’est encore officiel concernant le retrait de l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée. Tant que la Confédération africaine de la discipline (sic) n’a pas encore tranché sur le sujet, on ne peut annoncer quoi que ce soit concernant une éventuelle candidature algérienne. Ce serait incorrect aussi de le faire de notre part du point de vue déontologique », a déclaré le patron de la FAF, en marge de l'une des demi-finales de la Coupe arabe des moins de 17 ans, jouée à Mascara.

Alors que l'Algérie va accueillir, en janvier et avril 2022, le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) et la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans, Djahid Zefizef a souligné l'effort fait par le pays pour remettre à niveau son parc d'enceintes sportives. « L’Algérie dispose d’infrastructures répondant aux normes, a assuré le dirigeant. Celles-ci lui permettent de postuler à l’organisation de compétitions internationales. » A bon(s) entendeur(s).

>