La CAF renouvelle son bail avec l'Egypte

Entre la Confédération africaine de football et l'Egypte, c'est une affaire qui roule. L'instance panafricaine et les autorités égyptiennes ont renouvelé pour dix ans une convention pour l’hébergement du siège de la CAF au Caire, a annoncé ce mercredi le cabinet du Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly. « La convention comporte également un ensemble de concessions fiscales et douanières qui seront mises en place », précise un communiqué. Le précédent accord entre les deux parties remontait à novembre 2007. Dans un communiqué, la CAF présente cet accord comme un succès majeur. En pleine zone de turbulences, l'organisation présidée par le Malgache Ahmad annonce qu'elle « bénéficiera de plusieurs avantages, immunités et privilèges similaires à ceux accordés aux membres des organisations internationales et des missions diplomatiques. » Pas tout à fait anodin à l'heure où un audit de la CAF, mené à la demande de la FIFA, a mis le doigt sur de nombreux détournements de fonds.