Guinée : Feindouno, Pascal le grand frère

Reuters

La Guinée dispute son troisième match de poule, ce mardi à Yaoundé contre le Zimbabwe. Nanti de quatre points en deux matchs, le Syli national entend bien terminer ce premier tour invaincus. Un début de parcours prometteur qui est à mettre au crédit du nouveau staff, emmené par Kaba Diawara. L'ambiance est au beau fixe chez les coéquipiers de Naby Keita. Il suffit de croiser les joueurs dans les couloirs du Djeuga Palace pour s'en rendre compte.

 

Jeune sélectionneur, Kaba Diawara mise sur la jeunesse et une mentalité irréprochable. Le successeur de Didier Six a écarté des cadres tels que Mady Camara ou François Kamano. « Il a fallu faire des choix. On a essayé de prendre des joueurs avec un bon état d'esprit, rappelle l'ancien joueur de l'OGC Nice en conférence de presse. Et c'est en train de fonctionner. C'est une belle aventure humaine, avec des liens qui se créent. On va essayer d'aller le plus loin possible, mais je retiens l'aventure humaine parce que sans cela on n'ira nulle part, insiste-t-il, avant de conclure. Depuis qu'on est là, ça se passe bien, les gars vivent bien ensemble, Inchallah ça va aller loin. »

 

« Pascal est toujours à l'heure »

 

Afin de mettre de l'huile dans les rouages, Kaba Diawara et son staff disposent d'un atout majeur en la personne de Pascal Feindouno. Appelé au chevet de la sélection au mois de décembre, l'ex-prince de Geoffroy-Guichard a accepté de relever le défi avec enthousiasme. « Sa présence dans le groupe nous apporte beaucoup. Il amène beaucoup sur le terrain, et en dehors du terrain », explique Mohamed Ali Camara, le défenseur des Young Boys Berne.

 

Son coach est sur la même longueur d'ondes. « Avec nous, Pascal est jovial au quotidien, mais il s'adapte vite à son nouveau rôle. Je l'ai même vu un peu gronder les gars », confie Kaba Diawara, qui se félicite de son pari. « Il peut blaguer au fond du bus avec les joueurs, mais il est sérieux, toujours à l'heure, impliqué. C'est une facette de lui que les gens ne connaissent pas. On est tous très contents de l'avoir avec nous. »

Le Sénégal déçoit encore contre la Guinée :

 


>