Djamel Belmadi règle ses comptes après Botswana-Algérie

L'Algérie s'est imposée lundi au Botswana (1-0) et termine les deux premières journée des éliminatoires de la CAN 2021. Mais les choses auraient pu mal tourner pour les Fennecs, pris pour cible par des Zèbres au tacle facile. A l'image de cet attentat de Gape Gaoganwe sur Youcef Atal à la demi-heure de jeu... Le défenseur finira par être expulsé (84eme), mais entre temps la distribution de coups aura été copieuse, et la complaisance arbitrale presque totale. Au point de pousser le sélectionneur de l'Algérie à réagir.
 



« Les conditions étaient difficiles à la limite du praticable mais on a vu surtout de l’engagement à la limite du raisonnable, ça ressemble à des instructions, si certains pensent que c’est comme ça qu’on rend un match difficile », a déclaré Djamel Belmadi, cité par DZ Foot. Une allusion à peine masquée à la stratégie mise en place par Adel Amrouche. Le sélectionneur du Botswana n'était pas présent pour entendre les reproches de son compatriote : il avait envoyé son adjointe à sa place en conférence de presse. Reste que les Fennecs ont déjoué le piège, ce qu'ils n'auraient sans doute pas su faire en d'autres temps. Et c'est ainsi que les champions d'Afrique terminent l'année 2019 invaincus.

Éliminatoires CAN 2021 : Les Fennecs font le job au Botswana