Comores - Abdou : ''Ce sera une finale''

Les Comores disputent face au Ghana leur troisième et dernier match du groupe C de la CAN 2021, ce mardi (20h) à Garoua. Obligés de gagner pour espérer peut-être une place de meilleur troisième, les Cœlacanthes vont pour cela devoir enfin ouvrir leur compteur buts, tout en gagnant en solidité défensive. Pour résoudre la quadrature du cercle, le sélectionneur Amir Abdou sait ce qu'il lui reste à faire.

Des entames à améliorer


Face au Gabon puis au Maroc, El Fardou Ben Nabouhane et ses coéquipiers se sont retrouvés menés dès le premier quart d'heure, où à la fin de celui-ci. Des entames catastrophiques qui sont en passe de devenir une mauvaise habitude pour les insulaires. Leur sélectionneur en est bien conscient. « Déjà, lors de notre premier amical en Arabie Saoudite (contre le Malawi, ndlr), nous avions pris un but en début de match, regrettait Amir Abdou après la défaite contre le Maroc. On va revoir les images. Est-ce un problème de concentration ? Est-ce parce qu'on est un peu acculés devant notre but ? Je vais avoir des échanges avec les joueurs pour trouver une solution, car cela devient inquiétant. On est toujours en difficulté dans les vingt premières minutes. On va essayer d'y remédier pour être plus performant. »

Une efficacité à retrouver


Les Comores auraient certes dû bénéficier d'un penalty contre le Gabon pour une faute sur Faiz Mattoir, mais les faits sont têtus : les Cœlacanthes n'ont toujours pas fait trembler les filets en 180 minutes de jeu lors de cette édition 2021. Les intentions sont là, la finition fait jusqu'alors défaut. « Il faut être encore plus performant sur les vingt derniers mètres, reconnaît Amir Abdou. On n'a pas encore trouvé la solution, il va falloir le faire vite, sur ce dernier match qui va être une finale. » Jouer plus juste, se montrer plus tranchants, sans renier l'identité de jeu de l'équipe : tel est le défi des Comores face aux Black Stars du Ghana, ce mardi (20h) à Garoua. Tout un peuple espère que ce ne sera pas le dernier.

>