CAN : Le bilan du premier tour

Reuters

36

Le nombre de matchs joués. Ces 36 rencontres n'auront servi qu'à éliminer 8 équipes. Un écrémage léger, qui va désormais céder la place à la phase à élimination directe, 15 matchs plus un match de classement pour déterminer le médaillé de bronze, à l'issue desquels il ne restera qu'une équipe sur le toit de l'Afrique.


68

Le nombre de buts marqués. Soit 1,88 réalisation par match. Un chiffre égal, au but près, à celui enregistré lors de l'édition 2019 en Egypte, la première à opposer 24 équipes. Une moyenne en recul par rapport à celle de l'édition 2017 (2,16) mais en léger progrès comparé à celle de la CAN 2015 (1,87).


5

Le nombre de buts inscrit par le meilleur buteur, Vincent Aboubakar. L'attaquant camerounais n'a eu besoin que de trois matchs pour faire aussi bien que le Nigérian Odion Ighalo, joueur le plus prolifique de l'édition 2019 en Egypte. Son poursuivant le plus proche est le Malien Ibrahima Koné, auteur de trois buts, tous sur penalty.


9

Le nombre de points pris par le Nigeria, seule équipe à réussir le carton plein lors du premier tour.


0

Le nombre de points engrangés par la Mauritanie, qui sort de la compétition sans avoir marqué le moindre but. Un bilan en recul pour les Mourabitounes, qui avaient pris 2 points lors de leur première participation à une phase finale en 2019. Les "bleus" de cette 33e édition, la Gambie et les Comores, ont fait bien mieux en sortant des poules et en remportant la première victoire de leur histoire à la CAN. Une performance derrière laquelle la Mauritanie court toujours.

 


>