CAN : La Sierra Leone arrache un nouveau nul contre la Côte d'Ivoire



La Côte d'Ivoire allait se qualifier pour les huitièmes de finale de la CAN. Et puis le pauvre gardien Badra Sangaré a fait basculer, bien à son insu, le sort de ce match face à la Sierra Leone (2-2) qui confirme son statut de magnifique surprise après avoir déjà accroché l'Algérie (0-0). Héros de ce premier match, Mohamed Kamara repoussait d'abord le penalty de Kessie (12eme) avant de s'incliner devant Sébastien Haller (1-0, 25eme). Puis c'est le Rémois Ghislain Konan qui passait près du 2-0 (33eme), avant une première occasion de Baya Turay pour la Sierra Leone (38eme). Ce qui annonçait le réveil des Leone Stars, égalisateurs une première fois avant l'heure de jeu par Mohamed Kamara (1-1, 55eme). Les Ivoiriens répliquaient toutefois presque aussi sec grâce à Nicolas Pépé (2-1, 65eme).

Mais après d'énormes occasions de break pour Hamed Junior Traoré (78eme) ou Zaha (81eme), est alors arrivée cette impensable bourde de Badra Sangaré. En voulant sauver un corner à la 93eme minute, il est allé relâcher le ballon dans les pieds de Stevan Caulker qui trouvait Alhaji Kamara pour le 2-2. Ce dernier a failli être trahi par l'exécrable pelouse, celle-là même qui laissait le gardien ivoirien coincé par sa bévue et contraint de sortir sur blessure, laissant Serge Aurier terminer le match dans le but - tous les changements ayant été effectués.

"On voulait ces trois points, malheureusement on n'a pas de chance sur cette dernière action, regrette Nicolas Pépé (sur beIN SPORTS). On perd notre gardien sur une erreur de concentration... Mais on doit se mobiliser car il reste un gros match face à l'Algérie, tout n'est pas perdu. Avec quatre points, on est aussi en bonne position pour terminer premiers, ce n'est pas encore fini." Loin de là, en effet. La Sierra Leone, qui terminera contre la Guinée équatoriale, pourrait tout à fait accompagner les deux cadors en huitièmes de finale, par le jeu des meilleurs troisièmes.

>