CAN : La Guinée battue par le Zimbabwe, mais qualifiée en huitièmes

 


C'est un match historique qui s'est disputé ce mardi soir entre le Zimbabwe et la Guinée à l'occasion de la troisième journée de la phase de poules de cette Coupe d'Afrique. En effet, pour la première fois dans l'histoire de la compétition, un quatuor féminin a arbitré la rencontre. La Rwandaise Salima Rhadia Mukansanga a officié en tant qu'arbitre centrale, assistée par Carline Atemzavong (Cameroun), Fatiha Jermouni (Maroc) et Bouchra Karboubi (Maroc) à la VAR.

Sur le terrain, le Zimbabwe, déjà éliminé de la compétition avec deux défaites lors des deux premiers matchs, a largement bousculé la Guinée. C'est le capitaine, Musona, qui a ouvert le score de la tête suite à un corner venu de la droite (26ème). Juste avant la pause, le Zimbabwe est parvenu à faire le break grâce à un tir de Mahachi sur lequel le gardien de la Guinée s'est montré très fébrile (43ème).

Menée au score à la pause, la Guinée a dû réagir rapidement au retour des vestiaires. Le capitaine guinéen, Naby Keita, a assumé ses responsabilités. D'une frappe très puissante, il a permis à son équipe de revenir, ne laissant aucune chance à Shumba (49ème). Plus active par rapport au premier acte, surtout dans les intentions, la Guinée a tenté de se donner des chances d'égaliser avec l'entrée en jeu de l'attaquant de Clermont, Mohamed Bayo. Les occasions se sont multipliées mais sans réussite.

Bien que défaite, la Guinée termine deuxième du groupe B et est qualifiée pour les huitièmes de finales de la Coupe d'Afrique à la différence de buts particulière par rapport au Malawi, auteur d'un match nul contre le Sénégal (0-0).

 


>