CAN féminine : Le Maroc ouvre à domicile, toutes contre le Nigeria

Le Maroc accueille à partir de ce samedi la treizième édition de la CAN féminine. Le pays hôte, dont l'expérience dans l'épreuve se limite à deux participations (éliminations au premier tour en 1998 et en 2000), a été épargné, avec pour futurs adversaires trois équipes fort peu expérimentées elles aussi : le Burkina Faso, présent pour la première fois en phase finale ce samedi (22h30) en ouverture, l’Ouganda dont ce sera la deuxième participation, et le Sénégal, qui dispute sa troisième CAN. « Depuis un peu plus d'un an et demi, notre objectif est clair, c'est de de bien figurer (...), et c'est de se qualifier au moins pour les demi-finales, pour aller à la Coupe du monde », a déclaré Reynald Pedros, sélectionneur des Lionnes de l'Atlas depuis novembre 2020.


Les Camerounaises favorites, un choc Nigeria-Afrique du Sud


Quatre fois finalistes de l'épreuve, sur le podium des trois dernières éditions, huitièmes de finalistes de la Coupe du monde 2019, les Camerounaises seront les favorites logiques du groupe B. Lourdement battues par la France (4-0), les Lionnes Indomptables vont se mesurer aux Zambiennes, ces Copper Queens qualifiées pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et classées neuvièmes, aux Tunisiennes, de retour en phase finale après une éclipse d'une bonne décennie, et aux Togolaises, novices en phase finale.


Mais le grand choc de ce premier tour opposera incontestablement les Super Falcons du Nigeria aux Banyana Banyana d'Afrique du Sud dans le groupe C, qui ne devrait laisser que des miettes aux modestes escouades du Burundi et du Botswana, qui joueront toutes les deux leur première phase finale. Meilleure sélection du continent, le Nigeria a remporté dix des douze CAN organisées depuis la création de l'épreuve. Elle est aussi la seule équipe africaine à avoir atteint les quarts de finale de la Coupe du monde (c'était en 1999). Quant à l'Afrique du Sud, elle a été finaliste de trois des six dernières éditions et a vécu une émergence durable dans la hiérarchie.


La composition des groupes :


Groupe A : Maroc, Burkina Faso, Sénégal, Ouganda.

Groupe B : Cameroun, Zambie, Tunisie, Togo.

Groupe C : Nigeria, Afrique du Sud, Burundi, Botswana.


Pour rappel, les quatre équipes demi-finalistes de l'épreuve, qui se terminera le 23 juillet, seront directement qualifiés pour la prochaine Coupe du monde féminine, l'été prochain en Australie et Nouvelle-Zélande.



>