CAN 2022 : Le Zimbabwe exclu ?

Le Zimbabwe dans la tourmente. Alors que les Warriors ont décroché sur le terrain leur qualification pour la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, une décision politique est venue semer le doute quant à leur participation. Mardi dernier, la Commission des sports et des loisirs (SRC), équivalent du ministère des Sports, a suspendu le conseil d'administration de la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA), en raison d'accusations de « fraude » et de « harcèlement sexuel d'arbitres femmes » par le personnel technique de l'instance.


La menace de la FIFA


Problème : la FIFA se montre très pointilleuse quant à ce qu'elle considère comme des ingérences politiques dans la gestion du football. Et cette dissolution de fait de la Fédération en relève. « Nous sommes préparés à tout ce qui pourrait arriver. Si la FIFA décide d’interdire le football zimbabwéen, nous sommes prêts. Nous nous sommes préparés à cela. Si cela se produit, nous considérons qu’il s’agit d’une mesure à court terme. Je pense que le football zimbabwéen a besoin de cet espace et de cette opportunité pour se réparer », a lancé, tout confiant, le président de la SRC Gerald Mlotshwa en conférence de presse mardi 16 novembre. Des élections sont prévues en mars 2022 pour renouveler le conseil d'administration de la ZIFA. En attendant, c'est un comité nommé par le ministère de tutelle qui en assurera l’intérim.

Un coup de tonnerre signé Billiat


Ce ne sont pas les nouvelles des terrains qui vont remonter le moral des supporters des Warriors. La semaine dernière, l'attaquant vedette de la sélection, Khama Billiat, a surpris tout le monde en annonçant sa retraite internationale. Âgé de 31 ans, le sociétaire des Kaizer Chiefs a estimé qu'il était temps de passer la main. « Chaque histoire, aussi belle soit-elle, a une fin, c’est probablement la décision la plus lourde que j'ai jamais eu à prendre dans ma vie, mais c’est une décision que j'ai décidé de prendre avec un pincement au cœur, a expliqué l'ancien des Mamelodi Sundowns. Comme ceux qui ont dû ouvrir la voie à l'émergence de notre génération de stars des Warriors, j'ai décidé de me retirer du football international, je pense qu’il est maintenant temps pour moi d'ouvrir la voie à de nouveaux talents pour s'épanouir et servir le pays de la même manière que j'ai fait, ou même mieux. »

La Zambie repêchée ?


Sélectionneur par intérim, Norman Mapeza, s'est dit surpris que le joueur ne lui en ait pas parlé avant d'annoncer sa décision. De quoi alourdir encore un peu l'ambiance autour d'une équipe supposée disputer en janvier prochain au Cameroun sa troisième CAN d'affilée. Supposée seulement, car en cas d’exclusion du Zimbabwe, la Zambie, qui avait terminé à la troisième place de la poule H des éliminatoires, pourrait hériter de la place de qualifié pour la CAN et rejoindre le Sénégal, la Guinée et le Malawi dans la poule D, logée à Bafoussam.

>