Cameroun : Onana suscite la polémique

Reuters

Un match. Il n’a fallu qu’un seul match à cette Coupe d’Afrique des Nations 2021, pour voir le nom d’André Onana grimper au classement des « tendances » sur les réseaux sociaux. L’enthousiasme créé par le retour en grâce du gardien de l’Ajax après neuf mois de suspension s’est vite estompé, après le but encaissé contre le Burkina Faso (2-1) le 9 janvier 2022, en ouverture de la compétition.

Un cadeau de bienvenue pour les Etalons

Ce jour-là, dans l’antre de 60 000 places du Complexe d’Olembé à Yaoundé, le gardien de l’équipe camerounaise a (presque) offert un cadeau de bienvenue aux Etalons. Une sortie maladroite sur un centre de Bertrand Traoré qui trouve Gustavo Sangaré (22e), et voilà le pays hôte mené 0-1 sur sa pelouse, devant son public et son président.

Les deux matchs qui suivent ne vont faire qu’aggraver la situation. Car face à l’Ethiopie (4-1) et au Cap-Vert (1-1), le joueur de 25 ans a encore été le premier des gardiens sur la pelouse à encaisser. Des performances qui passent mal auprès des certains téléspectateurs, supporters, consultants et journalistes camerounais. Beaucoup lui reprochent son « style de jeu fantaisiste », « sa propension à sortir tout le temps de son rectangle » et son jeu de pied jugé « excessif ». « André Onana, 3 matchs, 0 clean sheet ; Serge Aurier, 1 match, 1 clean sheet », s’est amusé un internaute sur Twitter.

Onana : « Ce style de jeu fait de moi l’un des meilleurs »

A toutes ces critiques, André Onana répond sèchement : « Je pense que ce style de jeu a fait de moi l’un des meilleurs gardiens au monde et ça fait plus de sept ans que je joue comme ça. Si mon style de jeu gêne bah... habituez-vous », a envoyé le gardien formé au FC Barcelone. Heureusement pour le futur pensionnaire de l’Inter Milan, ses performances ne choquent pas tout le monde. « Onana ne s’improvise pas dans le jeu du pied. Il est toujours bien positionné, voilà pourquoi il plonge difficilement. Il casse les assauts de l’équipe adverse en touchant directement les attaquants. Il a une bonne détente et de bons réflexes », décrypte un fan sur Facebook.

La polémique qui enfle autour du style de jeu du gardien camerounais a même fini par exaspérer le sélectionneur des Lions Indomptables. « Je pense qu’il est temps de changer de mentalité : soit on est Camerounais, soit on ne l’est pas. Au lieu de valoriser les choses positives, on cherche tout le temps la bête noire », s’est indigné Antonio Conceiçao lors d’une conférence de presse.

 


>