CAN 2019 : La Côte d’Ivoire en quête de rachat

Max-Alain Gradel

Capitale : Abidjan
Surnom : Les Eléphants 
Sélectionneur : Ibrahim Kamara
Palmarès : 2 CAN


Le plus dur n’est pas de parvenir au sommet mais bien d’y rester. La Côte d’Ivoire peut en témoigner. Vainqueurs de la CAN 2015 après plusieurs tentatives infructueuses, les Eléphants, surnom de la sélection, ont connu le déclin depuis leur sacre en Guinée-équatoriale. Et là chute a été plutôt brutale pour les supporters ivoiriens. Piteusement éliminés en 2017 puis balayés par le Maroc lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, les coéquipiers de l’emblématique Yaya Touré sont dans le creux de la vague. Et les qualifications pour la CAN 2019 n’ont pas été de nature à rassurer les fans ivoiriens, avec notamment une défaite d’entrée à domicile face à la… Guinée (3-2) et un nul en République Centrafrique (0-0). Vous l’aurez compris, on est bien loin des Eléphants intouchables et mode rouleau compresseur qui faisaient peur à toute l’Afrique entre 2006 et  2015. Pour relancer la machine, la FIF a opté pour un choix du cru en la personne d’Ibrahim Kamara.

Exit donc les dinosaures que sont Yaya Touré, Gervinho ou encore Copa Barry. Place à la nouvelle génération incarnée par le Lillois Pépé. Certains cadres importants ont tout de même été préservés pour assurer la transition à l’instar de Gradel, Bony ou encore Serey Die. Au sein d’un groupe D compliqué, la Côte d’Ivoire retrouvera sa bête noire, le Maroc, la Namibie et l’Afrique du Sud. Comme souvent, l’attaque des Eléphants constituera l’arme numéro 1 avec notamment un Pépé en feu, un Gradel toujours présent et un Kodji indispensable en sélection. En revanche, la défense demeure un chantier en cours avec notamment le forfait d’Eric Bailly. Les Ivoiriens seront attendus au tournant, comme tous les deux ans.

d


Il sera particulièrement intéressant de voir comment Nicolas Pépé disputera la CAN. L’attaquant / ailier lillois ne peut plus se cacher : toute la planète football le connaît et a pu se délecter devant ses prouesses en Ligue 1 cette saison. 22 buts et 11 passes décisives entre 37 titularisations : les statistiques du joueur ivoirien font froid dans le dos. Son apport dans le jeu est incroyable et sa capacité à jouer en équipe ne sera que bénéfique pour les Eléphants. La dimension psychologique va-t-elle changer quelque chose ? Pépé aujourd’hui n’est plus inconnu et les plus grands clubs européens à l’instar du Bayern Munich ou de Liverpool se font de plus en plus pressants. Le montant de 80 M€ est évoqué pour le transfert du joueur. Un montant qui pourrait prendre quelques millions d’euros supplémentaires en cas de nouvelle démonstration sur les pelouses égyptiennes. Ce qui est fort à parier…

De simple remplaçant à héros… On pourrait même dire de paria à légende nationale. Tel a été l’incroyable destin de Boubacar Copa Barry lors de la CAN 2015. Dans l’ombre de Sylvain Gbohouo, Barry se retrouve propulser n°1 en finale suite à une blessure du gardien titulaire la veille. Et face au scepticisme de l’opinion ivoirienne, Barry se sublime et prend sa plus belle plume pour écrire l’histoire. Pendant 120 minutes, le Ghana multiplie les échecs face au gardien des Eléphants avant le clou du spectacle : la séance des tirs au but. C’est à ce moment-là que Barry entre dans le panthéon du sport africain. 3 arrêts, des crampes et un dernier tir au but inscrit synonyme de sacre : le très critiqué Barry devient adulé. Un show incroyable en guise de fin en apothéose. Car après 15 ans de bons et loyaux services, Copa Barry décide de tirer sa révérence à l’issue de ce sacre avec 99 sélections au compteur. Et pas une de plus…

s

GARDIENS DE BUT

GBOHOUO SYLVAIN (TP MAZEMBE), BADRA ALI (FREE STATE STARS), TAPE IRA ELIEZER (FC SAN PEDRO)

 DEFENSEURS

AURIER SERGE (TOTTENHAM HOTSPUR FC), BAKAYOKO MAMADOU (RED STAR), WONLO COULIBALY (ASEC MIMOSAS), TRAORE ISMAEL (SCO ANGERS), KANON WILFRIED (ADO LA HAYE), COMARA CHEICK (WYDAD ATHLETIC CLUB), DOUMBIA SOULEYMANE (STADE RENNAIS)

MILIEUX DE TERRAIN

KESSIE FRANCK (MILAN AC), SEREY DIE (NEUCHATEL XAMAX FCS), GBAMIN JEAN PHILIPPE (MAYENCE 05), SERI MICHAEL (FULHAM FC), SANGARE IBRAHIM (TOULOUSE FC), ANGBAN VICTORIEN (FC METZ)

ATTAQUANTS

JONATHAN KODJIA (ASTON VILLA FC), MAX GRADEL (FC TOULOUSE), NICOLAS PEPE (LILLE-LOSC), ZAHA WILFRIED (CRYSTAL PALACE FC), MAXWEL CORNET (OLYMPIQUE LYONNAIS), ASSALE ROGER (YOUNG BOYS FC), BONY WILFRIED (AL ARABI SPORT CLUB)