CAN 2019 : Enfin le bon moment pour le Sénégal ?

Sénégal


Capitale : Dakar
Surnom : Les Lions de la Teranga  
Sélectionneur : Aliou Cissé 
Palmarès : Néant


C’est une anomalie qui n’a que trop duré. Le Sénégal n’a toujours pas de CAN à son palmarès. Les Lions de la Teranga, et leurs générations en or, ne sont toujours pas montés sur le toit de l’Afrique. Pourtant, avant chaque édition, le Sénégal est souvent cité parmi les favoris. Ce qui est d’autant plus vrai ces dernières années. Et comment peut-il en être autrement lorsque l'on jette un coup d’œil sur l’effectif. Kalidou Koulibaly, Sadio Mané, Keita Baldé, Mbaye Niang, Idrissa Gueye : les Lions de la Teranga ont sûrement l’effectif le plus impressionnant d’Afrique. On peut également citer les jeunes espoirs promis à un très grand avenir à l’image d’Ismaïla Sarr ou encore Krépin Diatta. Bref, le Sénégal a tout pour rouler sur l’Afrique mais ne le fait pas. Aliou Cissé, sélectionneur des Lions depuis 2017, a apporté de la stabilité et a surtout permis à son pays de faire son retour en Coupe du Monde en Russie l’été dernier. Désormais, il doit confirmer en remportant la CAN avec un effectif qui en a largement les moyens. 

Placé dans le groupe C en compagnie de l’Algérie, du Kenya et de la Tanzanie, le Sénégal ne devrait pas avoir de problème à passer la phase de poules. L’objectif minimum est d’atteindre les demi-finales. Les coéquipiers du champion d’Europe Sadio Mané n’ont plus réussi pareille performance depuis la CAN 2006 en… Egypte ! Cette édition 2019 au pays des Pharaons va très certainement rappeler de bons souvenirs au Sénégal. Les voyants sont en tout cas au vert pour les Lions de la Teranga, plus que jamais décidés à vaincre le signe indien et à enfin faire leur apparition aux côtés des vainqueurs de la CAN. 

d


Le talent ne manque pas au Sénégal. Edouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gueye, Sadio Mané : à chaque ligne, les Lions de la Teranga possèdent des top joueurs ! Pourtant, l’une des principales attractions du Sénégal en Egypte est un joueur de 20 ans, évoluant en Belgique. Krépin Diatta, ce nom ne vous dit peut-être rien pour le moment, mais cela pourrait bien changer après la CAN. L’ailier offensif, capable de jouer à droite ou à gauche, a peut-être gagné ses galons de titulaire lors des matchs amicaux de mars. Face à Madagascar et contre le Mali, Diatta a marqué les esprits et s’est mis l’opinion publique dans la poche. A un poste où le Sénégal ne manque clairement pas de talent, Diatta a peut-être grillé la concurrence. « S’il est là, c’est qu’il a de la qualité. Il constitue l’avenir de la sélection », a déclaré à son égard Aliou Cissé. On ne sera pas étonné d’apprendre que plusieurs grands clubs européens vont l’avoir à l’œil sur les pelouses égyptiennes. 


La CAN 2017 a été un terrible crève-cœur pour tous les Sénégalais. En quarts de finale, les Lions de la Teranga sont tombés face au Cameroun après une éprouvante séance de tirs au but. L’élimination a été tellement dure à encaisser que la star sénégalaise Sadio Mané, a fondu en larmes. Le récent champion d’Europe avec Liverpool a raté son dernier tir au but et a envoyé, bien malgré lui, les Lions Indomptables dans le dernier carré. Mané a été inconsolable et il a fallu l’aide de ses coéquipiers et du staff sénégalais pour l’aider à quitter le terrain. Une scène qui en dit long sur le désir de briller avec le Sénégal de la star des Reds. Reboosté par cette Ligue des Champions remportée, Sadio Mané arrive donc en Egypte avec la ferme intention de refermer définitivement ce douloureux chapitre. 

d

 

Gardiens de but : Abdoulaye Diallo (Rennes, France), Alfred Gomis (SPAL, Italie), Edouard Mendy (Reims, France).

Défenseurs : Salif Sané (Schalke 04, Allemagne), Kalidou Koulibaly (Naples, Italie), Pape Abou Cissé (Olympiacos, Grèce), Lamine Gassama (Göztepe, Turquie), Moussa Wagué (FC Barcelone, Espagne), Youssouf Sabaly (Bordeaux, France), Saliou Ciss (Valenciennes, France).

Milieux de terrain : Idrissa Gana Gueye (Everton, Angleterre), Alfred Ndiaye (Malaga, Espagne), Badou Ndiaye (Galatasaray, Turquie), Krépin Diatta (FC Bruges, Belgique), Cheikhou Kouyaté (Crystal Palace, Angleterre), Sada Thioub (Nîmes, France), Henri Saivet (Bursaspor, Turquie).

Attaquants : Keita Baldé (Lazio, Italie), Sadio Mané (Liverpool, Angleterre), Moussa Konaté (Amiens, France), Ismaïla Sarr (Rennes, France), Mbaye Diagne (Galatasaray, Turquie), Mbaye Niang (Rennes, France).