CAN 2019 : Back-to-back pour le Cameroun ?

Choupo



Capitale : Yaoundé
Surnom : Les Lions Indomptables 
Sélectionneur : Clarence Seedorf 
Palmarès : 5 CAN (1984, 1988, 2000, 2002 et 2017)

1984-1988. 2000-2002. 2017-2019 ? Le Cameroun est un adepte des back-to-back, ou presque, en Coupe d’Afrique des Nations. Les Lions Indomptables, surnom de la sélection, vont-ils conserver leur trophée en Egypte ? Compliqué à première vue, mais cela serait une grossière erreur de sous-estimer cette grande nation africaine un peu comme en… 2017 ! Alors que plusieurs joueurs ont fait défection avec la CAN au Gabon et que l’ambiance n’était pas au beau fixe, le Cameroun a réussi l’énorme performance de s’imposer en finale contre l’Egypte. Ni le jeu proposé, ni l’environnement autour de la sélection, n'avaient laissé présager une telle issue. L’équipe sur le papier ne fait plus autant peur que par le passé mais le talent et surtout l’expérience sont bien présents. Placé dans le groupe F avec notamment le Ghana et le Bénin, le Cameroun devrait passer la phase de poules. Les 8es, en revanche, risquent d’être corsés pour les hommes de Clarence Seedorf étant donné que le groupe F, comme le E, ne sont pas protégés. 

Le 4 août 2018, Seedorf est arrivé pour remettre de l’ordre suite à l’élimination des Lions Indomptables dans la course au Mondial 2018. La légende néerlandaise, pas forcément en réussite pour ses débuts en tant que coach, totalise deux victoires, deux défaites et un nul depuis sa prise de fonction. Petit à petit, l’ancienne star de l’AC Milan tente de mettre une équipe en place pour arriver en Egypte fin prêt. « On est en forme et tous les signaux sont au vert, a-t-il récemment déclaré. Il faut trouver la bonne carburation par match. En tout cas, je peux dire que ce ne sera facile pour personne d’affronter le Cameroun en Egypte. » A voir sur le terrain désormais…

d


Lors de la CAN 2017, le Cameroun s’est pris de passion pour Fabrice Ondoa. Véritable star de la CAN au Gabon, l’ancien joueur de la réserve du FC Barcelone avait étonné tout son monde. En Egypte, la star camerounaise pourrait bien une nouvelle fois être un gardien en la personne d’André Onana ! Le gardien de l’Ajax Amsterdam a absolument bluffé toute l’Europe durant la Ligue des Champions où il a atteint les demi-finales. Champion des Pays-Bas avec le club ajacide, le gardien de 23 ans a notamment écœuré la Juventus Turin ou encore le Real Madrid ! Seedorf n’a pas hésité à l’installer au poste de titulaire alors que la concurrence avec Ondoa faisait rage. En Coupe d’Afrique des Nations, avoir un bon gardien peut être suffisant pour aller au bout. La victoire camerounaise en 2017 le confirme. Bis repetita en 2019 ? 


C’est bien connu, les absents ont toujours tort. Au Cameroun, les absents de la CAN 2017 ne sont pas champions d’Afrique. Quelques jours avant le début de la compétition, 8 Lions Indomptables ont défrayé la chronique en refusant tout bonnement de disputer la Coupe d’Afrique des Nations. On retrouve parmi ces joueurs, Onana, Matip, Nyom, Ndy Assembé, Poundjé, Anguissa, Amadou et Choupo-Moting. « Comme on peut le constater, ces joueurs veulent privilégier leur intérêt personnel au détriment de la sélection nationale au sein de laquelle ils ont déjà pour certains évolué. La Fédération camerounaise de football se réserve le droit d’engager des actions à l’encontre de ces joueurs conformément aux règlements de la FIFA », avait alors déclaré la Fecafoot au moment des faits. Aujourd’hui, Anguissa, Onana et Choupo-Moting ont revu leur position et seront présents en Egypte. 

f

 

Gardiens : Andre Onana (Ajax), Fabrice Ondoa (Ostende), Carlos Kameni (Fenerbahçe)

Défenseurs : Fai Collins (Standard de Liège), Michael Ngadeu (Slavia Prague), Banana Yaya (Panionios), Jean-Armel Kana-Biyik (Kayserispor), Gaëtan Bong (Brighton), Ambroise Oyongo (Montpellier), Tchakonte Dawa (Mariupol)

Milieux : Andre-Frank Zambo Anguissa (Fulham), Pierre Kunde Malong (Mayence), Georges Mandjeck (Maccabi Haïfa), Gilles Djoum (Hearts), Wilfrid Kaptoum (Betis Séville)

Attaquants : Stéphane Bahoken (Angers), Jacques Zoua (Astra Giurgiu), Clinton Njie (Marseille), Christian Bassogog (Henan Jianye), Eric-Maxim Choupo-Moting (PSG), Joël Tagueu (Funchal), Karl Toko Ekambi (Villarreal), Olivier Boumal (Panionios)

CAN 2019 : La présentation des 24 équipes