Racing 92 : Avant les Bleus, Vakatawa et Thomas ont brillé en Champions Cup

Si le XV de France a démarré en février dernier une nouvelle ère, certains automatismes ont été mis au cœur du nouveau système. Le staff tricolore désormais dirigé par Fabien Galthié, qui a pris la suite de Jacques Brunel après l’avoir secondé lors de la dernière Coupe du Monde, n’a pas totalement joué la carte de l’innovation à l’occasion des quatre rencontres disputées dans le cadre du Tournoi des 6 Nations en février et mars derniers, avant que la crise sanitaire ne vienne stopper la compétition.

Lors du succès inaugural face à l’Angleterre, vice-championne du monde, au Stade de France (24-17) puis au pays de Galles sur la pelouse du Principality Stadium de Cardiff (24-12), Fabien Galthié a fait confiance dans sa ligne de trois-quarts à un duo composé de Virimi Vakatawa et Teddy Thomas.

Un duo formé pour oublier la frustration de 2016

Arrivé dans le club francilien en 2014 après avoir fait ses classes à Biarritz, Teddy Thomas a vu Virimi Vakatawa le rejoindre au Racing 92 à l’été 2017. Le puissant trois-quarts polyvalent d’origine fidjienne a laissé de côté son contrat fédéral, qui ne lui permettait de ne porter que le maillot des équipes de France à 7 et à XV, pour revenir au sein du club où il a conclu sa formation avant d’éclore entre 2010 et 2014.

Déjà finaliste de la Champions Cup, en 2016 avec une défaite frustrante face aux Saracens (21-9) à Lyon quelques semaines avant le triomphe en finale du Top 14 à Barcelone face à Toulon, le Racing 92 a pu s’appuyer sur ses trois-quarts lors de la saison 2017-2018 où, après une phase de poules réussie sans être parfaite, ils ont su se frayer un chemin jusqu’en finale.

Un duo de feu qui n’a pas encore pu aller au bout de son rêve

La paire Vakatawa-Thomas a mis au supplice la défense de Clermont en quarts de finale, une affiche 100% tricolore qui sera de nouveau au programme quand la compétition pourra reprendre, avant de confirmer l’ascendant pris face au Munster lors de la phase de poules pour s’ouvrir à nouveau les portes de la finale. Un déplacement à Bilbao pour une nouvelle frustration et une défaite dans un match sans essais (15-12) et où les envolées offensives ont été trop rares.

Titulaires indiscutables pour le duo composé par Laurent Labit, désormais entraîneur en charge de l’attaque du XV de France, et celui qui est désormais seul aux manettes au sein du club francilien Laurent Travers, Virimi Vakatawa et Teddy Thomas ont confirmé leur complicité lors de leur association sous le maillot bleu... avant que ce dernier ne soit finalement écarté par Fabien Galthié, mécontent de ses performances. Nul doute que, lors que la Champions Cup pourra reprendre ses droits, le Racing 92 pourra à nouveau compter sur ses trois-quarts de feu, où ils seront épaulés par Juan Imhoff et Henry Chavancy.