Le rugby décale aussi ses finales européennes

Le calendrier du football européen n'est pas le seul à être impacté par le coronavirus. Le rugby a dû se résoudre ce mardi matin à reporter le dernier carré de ses compétitions continentales. Alors que les championnats sont à l'arrêt, il était difficilement envisageable de voir les échéances continentales se poursuivre. Un communiqué publié par l'EPCR a confirmé la triste nouvelle. Il y est annoncé qu'«à l’issue d’un Comité Directeur qui s’est tenu lundi 23 mars, l’EPCR a confirmé la suspension de la Champions Cup et de la Challenge Cup entrainant le report à des dates ultérieures des demi-finales et des finales respectivement prévues les 1er /2/3 mai 2020 et 22/23 mai 2020.» Cette décision est logique. Les quarts de finale initialement prévus au début du mois d'avril avaient déjà été reportés devant l'urgence de la crise sanitaire actuelle.



Marseille ne sera donc pas le théâtre des finales européennes à la fin du mois de mai. Une autre date pourrait être étudiée une fois que les joueurs auront repris le chemin de l'entraînement. Malgré le contexte difficile, l'instance européenne souhaite toujours que les compétitions entamées à l'automne se terminent au Stade Vélodrome. « L’EPCR reste déterminée à achever la saison 2019/2020 de Champions Cup et Challenge Cup et a l’intention de reprogrammer les matchs de quarts de finale et de demi-finales, ainsi que les finales de Marseille, sous réserve de l’avis des gouvernements et autorités locales compétentes et dans le cadre de la reprogrammation des calendriers évoquée ci-dessus » précise d'ailleurs le communiqué.

Six clubs français dans l'attente


Pour rappel, Toulouse, Clermont et le Racing 92 sont toujours engagés en Champions Cup. Le champion de France a hérité de l'Ulster pour son quart de finale alors que les deux autres clubs français vont s'affronter. En Challenge Européen, trois autres clubs français sont en course : Toulon, Castres et Bordeaux-Bègles.