Discipline: Tekori suspendu pour la demi-finale ?

Icon Sport

La convocation de Iosefa Tekori devant la commission de discipline en sa séance du 24 avril, soit 3 jours après la demi-finale de Champions Cup que jouera le Stade Toulousain face au Leinster dimanche, à l'Aviva Stadium de Dublin (16h15), pouvait laisser penser que le 2e ligne toulousain serait en mesure de postuler pour ce choc européen.

Et pourtant, le Samoan a choisi d'anticiper à sa demande cette convocation pour être entendu ce jeudi suite à son plaquage dangereux sur le Clermontois Yohan Beheregaray, commotionné et blessé à une épaule - le jeune talonneur sera indisponible 4 semaines. En effet, le règlement des Coupes d'Europe, comme celui de World Rugby, stipule qu'un joueur sous le coup d'une citation se retrouve suspendu dans l'attente de son audition. D'où la requête de Tekori, qui espère ainsi être blanchi et, dans le cas d'une suspension, plus sûrement ne pas perdre une semaine inutile, alors que se profile une fin de saison palpitante pour le club de la Ville Rose.

A noter que sa 'victime', Yohan Beheregaray, ne perd pas le sens de l'humour, à l'image de ce tweet dans lequel il accompagne la vidéo du choc de ce commentaire suivant plein de dérision : "Si ça gratte entre les omoplates, je connais quelqu’un qui rend service avec votre propre main." Une référence à l'action sur laquelle le joueur, sous la violence de l'impact réussit bien malgré lui à toucher le milieu de son dos avec sa main gauche. On comprend mieux la nature de sa blessure, une désinsertion partielle du muscle deltoïde gauche.