Champions Cup : La Rochelle - Toulouse, deux clubs français au sommet de l'Europe

Panoramic

Il n'y a pas qu'en Top 14 que le Stade Toulousain et La Rochelle survolent les débats. Les deux premiers du championnat de France se retrouvent ce samedi à Twickenham pour une finale de Champions Cup franco-française. C'est la sixième fois de l'histoire que ça arrive dans cette compétition. Trois fois le Stade Toulousain était impliqué. Et il a gagné à trois reprises. Avec cette statistique, les coéquipiers d'Antoine Dupont prouvent qu'ils ont l'habitude de ce genre de rendez-vous. En cas de victoire, les Stadistes grimperaient sur le toit de l'Europe pour la cinquième fois et dépasseraient le Leinster pour devenir le seul détenteur du record de nombre titres continentaux. Pour y arriver, ils vont devoir se débarrasser de Rochelais qui découvrent un tel niveau.
 

Parcours de haut-niveau pour La Rochelle, historique récent en faveur de Toulouse


Mais les hommes de Jono Gibbes n'ont pas volé leur place. Depuis le début de la phase finale, ils ont haussé leur niveau de jeu pour venir à bout de Gloucester (27-16), Sale (45-21) et du Leinster (32-23). Dans le même temps, les coéquipiers d'Antoine Dupont ont réussi à se défaire du Munster (33-40), Clermont (12-21) et Bordeaux-Bègles (21-9). En plus de l'expérience de ce genre de rendez-vous, les Haut-Garonnais ont le capital confiance au plus haut à la faveur des matchs remportés face à leur dauphin en championnat de France (39-23 à domicile, 14-11 à l'extérieur). La Rochelle progresse et à l'occasion de remporter le premier titre de son histoire au niveau professionnel pour confirmer son statut de nouveau grand. Succéder à Exeter en faisant tomber un club aussi historique que le Stade Toulousain serait le meilleur moyen d'y parvenir.
 

Il n'y a que La Rochelle qui arrive à suivre Toulouse


Pour y arriver, il faudra être parfait devant les 10 000 spectateurs autorisés à garnir les tribunes de Twichenham. Loin de Marcel-Deflandre, les coéquipiers de Grégory Alldritt vont devoir garder leur rigueur pour répondre aux inspirations des Toulousains. Pas une mince affaire pour les Jaune et Noir. Les joueurs d'Ugo Mola son irrésistibles depuis le début de la saison. Il n'y a que La Rochelle qui arrive à les suivre. Sur la scène nationale où une finale est encore possible entre ces deux équipes, mais aussi sur la scène continentale où ce qui se fait de mieux dans le rugby hexagonal s'exporte à Londres pour une alléchante finale de Champions Cup.

La Rochelle, la route vers sa première finale : 

 


>