Euro (H) : Les Bleus ont tenu le choc et verront les huitièmes



L’équipe d’Allemagne rêvait de prendre sa revanche sur la France, qui l’avait privée du billet pour les JO de Tokyo lors du TQO de Berlin en janvier 2020. C’est raté ! Pour leur troisième match de poule de l’Euro, ce sont bien les Français qui se sont imposés en quatre sets, après un match très accroché. Les champions olympiques l’ont emporté 31-29, 15-25, 25-22, 25-22 en 2h01 et font ainsi un grand pas vers la première place du groupe D. Ils ont pourtant été poussés dans leurs retranchements par cette équipe allemande rajeunie, à l’image de ce deuxième set que les hommes de Bernardo Rocha de Rezende pourront jeter à la poubelle au plus vite.

Faure décisif dans le premier set


Le premier set a donné le ton de cette rencontre, avec 60 points disputés. Les Français ont mené le plus souvent, et même de quatre points à 17-13, mais l’Allemagne est revenue à 24-24 et s’est même procurée une balle de set à 29-28. Heureusement, alors que la France avait déjà manqué sept balles de set, le jeune Théo Faure est entré en jeu et a claqué deux aces pour permettre aux Bleus d’empocher cette première manche. Mais les Français se sont totalement relâchés dans la deuxième, où ils ont notamment encaissé un 7-0 pour se retrouver menés 13-3. Les esprits se sont ensuite échauffés avec l’arbitre, qui avait signalé deux fois une mauvaise position de départ, et Earvin Ngapeth a écopé d’un carton rouge, synonyme de point pour l’Allemagne (17-4). Les hommes d’Andrea Giani ont bouclé le set sans trembler face à des Bleus qui avaient déjà la tête au troisième.

Ngapeth porte les Bleus


Ce troisième set, justement, a été du même acabit que le premier, avec des Bleus qui n’ont jamais mené de plus de deux points au début (11-10) puis ont pris cinq points d’avance (16-11), avant de voir les Allemands égaliser (20-20). A 22-21 pour la France, Moritz Karlitzek, si redoutable jusque-là (il a fini le match avec 20 points dont 4 aces), a raté un smash facile et permis aux Bleus de faire le break, et remporter le set un peu plus tard. Le début du quatrième set a vu les deux équipes prendre l’avantage tour à tour, mais jamais de plus d’un point. A partir de 17-17, la France a fait une petite différence, grâce notamment à Earvin Ngapeth, qui termine avec 21 points, prenant deux puis trois points d’avance avant de conclure ce match à 24-22. C’est donc une troisième victoire en trois matchs pour les champions olympiques, qui ont passé ce test avec brio, même si Ngapeth a regretté un « manque de rythme » et le fait « d’attendre un exploit individuel ». Ils sont officiellement qualifiés pour les huitièmes de finale et devront assurer la première place en battant la Lettonie mercredi et/ou l’Estonie devant son public jeudi.

Les marqueurs français : Chinenyeze (7), Patry (15), Ngapeth (21), Brizard (3), Le Goff (7), Clévenot (9), Faure (7)

EuroVolley F 2021 VOLLEY / CHAMPIONNAT D’EUROPE 2021 (H)
Du 1er au 19 septembre 2021 en Pologne, République tchèque, Estonie et Finlande

PHASE DE GROUPES

Groupe D (à Tallinn, Estonie)
1- France 3 victoires (9 points)
2- Allemagne 2 (6pts)
3- Lettonie 1 (5pts)

4- Slovaquie 1 (pts)
5- Estonie 1 (2pts)
6- Croatie 1 (2pts)

Lundi 6 septembre 2021
Lettonie - Slovaquie : 2-3 (18-25, 25-23, 25-13, 19-25, 7-15)
Allemagne - France : 1-3 (29-31, 25-15, 22-25, 22-25)

>