Euro (H) : Dix champions olympiques dans la liste des Bleus

C’est une équipe de France pour le moins impressionnante qui va s’envoler pour Tallinn, la capitale de l’Estonie, pour y disputer la phase de poules de l’Euro à partir de vendredi. Pas moins de dix champions olympiques de Tokyo figurent en effet dans la liste de quatorze joueurs retenus par le nouveau sélectionneur des Bleus, Bernardo Rezende, sachant que Kevin Tillie et Stephen Boyer, sacrés au Japon, ont décidé de renoncer pour raisons familiales. Il s’agit de Benjamin Toniutti, Antoine Brizard, Jean Patry, Earvin Ngapeth, Trévor Clevenot, Yacine Louati, Barthélémy Chinenyeze, Nicolas Le Goff, Daryl Bultor et Jenia Grebennikov, qui sont rejoints par trois joueurs ayant disputé la Ligue des Nations (Théo Faure, Benjamin Diez et Mousse Gueye) et par François Rebeyrol.

Rebeyrol préféré à Basic


« Il n'y avait aucun doute sur le fait de reprendre les dix joueurs ayant participé aux Jeux Olympiques, explique le nouveau sélectionneur sur le site de la Fédération française. Pour le poste de pointu pour suppléer Jean Patry, Théo Faure a démontré de très belles choses depuis des semaines, il était déjà dans le groupe de la VNL et a confirmé qu'il avait de grandes qualités et un fort potentiel pour le futur de l'équipe de France. Moussé Gueye, au centre, a mérité sa place également, par son attitude positive et le travail qu’il a fourni. Nous espérons qu'il jouera encore plus cette saison en club pour continuer sa progression. Nous avons aussi choisi de doubler le poste de libéro car Benjamin est capable d'apporter un bon soutien à Jenia et à toute l'équipe. Le choix du quatrième réceptionneur-attaquant a été plus compliqué entre Luka Basic (26 ans) et François Rebeyrol (21 ans), mais nous avons choisi François pour préparer l'avenir de l'équipe de France. Il a un potentiel physique plus important et c’est le type de joueurs que nous recherchons. Il doit encore beaucoup travailler car il est jeune, mais nous savons que les cadres vont l’accompagner et lui faire prendre encore plus de confiance dans le groupe." Lors de la phase de poules, les Bleus affronteront la Slovaquie, la Croatie, l’Allemagne, la Lettonie et l’Estonie. Des équipes à la portée de nos champions olympiques, même sans Boyer ni Tillie.

>