Michel Bastos mis en examen pour fraude fiscale

Michel Bastos est dans de bien mauvais draps. Le Brésilien a été mis en examen ce vendredi à Lyon pour « fraude fiscale » et « blanchiment de fraude fiscale » selon Le Parisien. L'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais, passé également par le LOSC,  est soupçonné par la justice d'avoir vendu sa maison d'Écully, dans la banlieue lyonnaise, à un trafiquant de drogue en février 2018. « Une villa de 300 m² avec piscine et salle de cinéma » qui selon le média francilien a été cédée à « un prix minoré et en partie en espèces non déclarées ». L'ancien footballeur aurait vendu sa demeure 420 000 euros, alors qu'il l'avait achetée en 2011 pour 770 000 euros. Elle en vaudrait désormais 900 000 selon une expertise.


Le Parisien ajoute que « son agent historique, responsable de la transaction, a lui aussi été mis en examen le 9 juin dernier». Cependant, les deux hommes nient « avoir eu connaissance des activités illicites des acheteurs ».