Mateta, une lueur chez la lanterne rouge

L'an passé, une longue absence de Jean-Philippe Mateta avait certainement empêché Mayence de terminer dans la première moitié du classement de Bundesliga. Cette saison, sa présence n'est pas suffisante pour permettre à son équipe d'éviter la dernière place du classement. Après sept journées, le Français a déjà marqué quatre buts, mais son équipe n'a glané qu'un petit point. Dans le match nul concédé à Schalke avant la trêve internationale (2-2), l'attaquant a transformé un pénalty qu'il avait lui-même obtenu. Une prise de responsabilité qui a prouvé sa capacité à porter son équipe. Une preuve de plus que l'ancien de Lyon, du Havre et de Chateauroux n'a pas traversé le Rhin pour rien. Depuis son arrivée à Mayence en 2018, il a été impliqué sur 29 buts en 62 matchs toutes compétitions confondues. Un rendement qui avait un temps été ralenti par une blessure au ménisque.

Jean-Philippe Mateta s'est remis de sa difficile saison 2019-2020


En 2019-2020, Jean-Philippe Mateta a connu quelques difficultés. Une blessure au genou l'avait privé de la moitié de la saison et des écarts de conduite avaient provoqué sa suspension pour un match. Le natif de Sevran avait marqué trois buts et pas vraiment confirmé sa saison 2018-2019 à 14 réalisations. Depuis, l'attaquant s'est repris. Malgré plusieurs mercatos où il a été annoncé sur le départ, le joueur de 23 ans semble avoir retrouvé son rythme de croisière. L'international espoir a marqué un triplé en DFB-Pokal pour son premier match de la saison. Il a aussi inscrit quatre buts en Bundesliga dont un doublé contre le Borussia Mönchengladbach. Face à un des cadors, du championnat, ça n'avait pas été suffisant pour l'emporter. Mais le Français a montré que rien n'était impossible pour cette équipe en difficulté. Et c'est déjà positif.

Contre Fribourg, les espoirs de Mayence reposent encore sur Mateta


Malgré des performances collectives peu convaincantes, le joueur acheté 8 millions d'euros il y a deux ans est l'indiscutable titulaire à la pointe de l'attaque des Nullfünfer. Avec lui, Jan-Moritz Lichte peut compter sur un redoutable finisseur. Dès ce samedi, Jean-Philippe Mateta pourra essayer d'offrir la première victoire de la saison à son équipe. Pour y parvenir, il va croiser la route de Fribourg, une équipe contre laquelle il a toujours marqué. Un motif d'espoir dans une course au maintien mal engagée mais qui est loin d'être perdue. L'an passé aussi, Mayence avait été longtemps englué dans la zone rouge. Et le club allemand s'en était sorti sans son meilleur buteur...