Marcus et son statut de « fils de Lilian »


Fils du champion du monde 98 Lilian Thuram, Marcus est l'une des révélations de ce début de saison. Arrivé cet été à Moenchengladbach en provenance de l'EAG Guingamp, le Français s'est déjà fait un nom en Allemagne, où il a marqué huit fois sur ses 17 matchs disputés toutes compétitions confondues. Marcus Thuram contribue grandement à la première place de son club en Bundesliga. Cependant, n'allez pas lui dire que son chemin parcouru jusqu'à maintenant est dû à son père. Il veut être considéré comme Marcus, et non comme le « fils de Lilian ». « La plupart du temps, j'étais vu comme "le fils de" mais j'essayais justement de me faire voir autrement. Être vu comme "le fils de" , c'est quelque chose que je n'aimais pas du tout. Heureusement, grâce à mes performances, les gens qui disaient ça ont vite arrêté et vu que j'avais le niveau pour jouer », déclare-t-il dans un entretien accordé à Onze Mondial.

 




En conférence de presse pendant le rassemblement de l'équipe de France, le sélectionneur Didier Deschamps, ancien coéquipier de Lilian et champion du monde avec celui-ci, a également abordé le sujet. Et il a été très clair : « C'est un joueur que l'on suit, et on le suivrait quand même si son papa ne s'appelait pas Lilian. Il n'y a pas de lobbying, ça n'existe pas avec moi. » Si Marcus n'aime pas être considéré comme « le fils de Lilian », une chose est sûre, il pourrait un jour porter le maillot de l'équipe de France comme son père.