Le VFB Stuttgart sait recevoir

Avec une affluence moyenne proche des 50 000 spectateurs même en deuxième division, Stuttgart a souvent pu compter sur l'ambiance de la Mercedes-Benz Arena pour briller à domicile. Mais avec le huis clos imposé par le contexte sanitaire, la situation est désormais bien différente. Avant de recevoir le Borussia Mönchengladbach ce samedi, le club souabe n'a toujours pas connu le succès à la maison cette saison. C'est la première fois de son histoire qu'il n'a pas réussi à remporter sept matchs consécutifs à domicile. Un triste record pour une équipe qui propose un jeu réjouissant.

Le club basé dans le Bade-Wurtemberg a la troisième meilleure attaque du championnat mais ne parvient pas à en profiter lors de ses matchs à domicile. L'équipe entraînée par Pellegrino Matarazzo a fait des cadeaux à ses adversaires en encaissant toujours au moins un but dans son stade. Un vrai handicap pour la formation qui voyage le mieux. Depuis la reprise, aucun club allemand ne fait aussi bien que les 17 points pris et les 21 buts marqués à l'extérieur par le VFB Stuttgart.

Matazarro préfère rigoler de cette situation inexplicable


Un vrai paradoxe dont l'entraîneur de l'actuel dixième de la Bundesliga a parlé en conférence de presse ce vendredi. « Cette saison avec le protocole sanitaire et le huis clos généralisé, il n'y a plus beaucoup de différences entre les matchs à domicile et ceux à l'extérieur. La principale concerne la nuit à l'hôtel la veille du match. On devrait peut-être penser à se mettre au vert à domicile aussi » a ironisé l'Américain avant de manquer d'explication au sujet de ce grand écart. « Dans le football, il y a une part de chance. Nos performances n'ont pas été mauvaises à domicile. On doit donc confirmer en gagnant pour clore ce débat. »

 

Malgré les difficultés à domicile, Stuttgart peut viser l'Europe


Y arriver contre Mönchengladbach, un prétendant aux places européennes serait un véritable exploit pour l'équipe qui jouait en deuxième division l'an passé. Comme si Stuttgart était sorti de l'ascenseur pour monter dans des montagnes russes. Habitué à naviguer entre la Bundesliga et la 2. Bundesliga depuis plusieurs années, le VFB, même irrégulier, semble cette fois bien parti pour se maintenir.

Une victoire ce samedi pourrait débloquer le compteur à domicile mais surtout permettre aux partenaires de Silas Wamangikuta de revenir à hauteur de leur adversaire du jour au classement. Ils n'ont que quatre points de retard sur le top 6 et une qualification continentale. Après le retour dans l'élite, c'est une saison aboutie en Bundesliga que les supporters de Stuttgart sont contraints de vivre à distance. Une situation certainement difficile pour eux mais qui rendra la fête encore plus belle quand ils seront autorisés à revenir à la Mercedes-Benz Arena.

 


>