Christopher Nkunku, à quand l'équipe de France ?

Panoramic

Sa performance mercredi dernier à l'Etihad Stadium contre le grand Manchester City aurait valu plus d'échos en Europe mais la lourde défaite du RB Leipzig face aux Skyblues (6-3) a réduit l'onde de choc provoquée par Christopher Nkunku (23 ans). Contre l'équipe de Pep Guardiola, l'ancien Parisien s'est fendu d'un triplé (42', 61', 73') en Ligue des Champions, une performance dont il est le deuxième à réussir après un certain Lionel Messi avec le FC Barcelone le 19 octobre 2016. S'il n'a évidemment pas réussi à empêcher à lui tout seul, la mauvaise entame de C1 du club, il a démontré qu'il pouvait être un homme des grands soirs, même face à un mastodonte européen.

Le triplé de Christopher Nkunku : 

Surtout, il confirme un potentiel déjà très remarqué en Allemagne. Transféré pour 13 millions d'euros du Paris Saint-Germain au RB Leipzig à l'été 2019, Christopher Nkunku a grandi peu à peu Outre-Rhin et sa progression reste exponentielle. En 90 matchs, l'ancien Titi a marqué à 16 reprises pour 28 passes décisives. Sous les ordres jusqu'à il y a quelques semaines de Julian Nagelsmann, qui est parti au Bayern Munich, le milieu offensif a énormément travaillé sa tactique et sa science du jeu. Qu'il soit placé dans le coeur du milieu de terrain ou dans un rôle de piston, le Français se montre généreux dans l'effort, disponible et explosif. Sur le plateau du Football Show vendredi, Jean-Charles Sabattier, l'un des spécialistes de la Bundesliga, s'est exprimé sur le joueur : « C'est un garçon vraiment prometteur. Il entame sa troisième saison au RB Leipzig alors qu'il était au mieux un plan B au PSG. Le club peine dans ce nouvel exercice mais lui parvient à répondre sur le terrain. Il se mue en leader, il prend ses responsabilités. »

 

Une place bientôt en Bleu ?


Sous contrat jusqu'en 2024 avec le RB Leipzig, Christopher Nkunku s'épanouit en Allemagne. Ses capacités à enchaîner les efforts, à être décisif, à servir ses coéquipiers (il a réussi à délivrer quatre passes décisives en une mi-temps contre Schalke lors d'un match) sont saluées de tous. Pour le moment, l'ancien Parisien a seulement connu les Espoirs (6 matchs en 2018/2019) mais aspire à une place chez les A. En mars 2021, à 100 jours de l'ouverture du Championnat d'Europe, le milieu offensif s'était confié au micro de beIN Sport sur l'éventualité d'une sélection avec les « grands » : « Je n'ai pas eu d'échos particuliers mais je pense qu'une sélection en équipe de France vient avec de bonnes performances en club. Aujourd'hui, on peut parler d'une éventuelle place à l'Euro mais peut-être qu'on parlera différemment dans deux mois donc je ne vais pas me focaliser sur le mois de juin qui est encore très loin. »

Finalement non retenu pour ce qui sera un échec pour la troupe de Didier Deschamps, l'ancien Parisien a poursuivi son travail de l'ombre pour revenir encore plus fort. S'il n'a pas encore trouvé le chemin des filets en championnat où le RB Leipzig a bien du mal à exister, Nkunku s'est donc bien réveillé en Ligue des Champions et a également marqué et délivré une passe décisive en Coupe contre Sandhausen à la fin du mois d'août. S'il fait évoluer ses performances en Bundesliga, nul doute qu'il revêtira bientôt, le maillot bleu, celui des A.


>