Bundesliga - Schalke 04, sentence imminente

Reuters

Après Hambourg, descendu il y a trois ans et qui n'est toujours pas remonté en Bundesliga après y avoir passé toute son existence, un autre monument du football allemand va l'y rejoindre. Pour Schalke, à la faveur de son incroyable série de 30 matchs sans victoire, on l'a malheureusement plus vu venir... Et si les joueurs de Gelsenkirchen ont enfin gagné en janvier, pile au moment qu'il fallait pour ne pas rejoindre le Tasmania Berlin au rang de bonnet d'âne historique (31 matchs sans succès en 1966), ils n'ont décroché qu'une seule victoire depuis, il y a dix jours contre Augsbourg (1-0). Rappel du bilan édifiant : deux victoires, sept nuls et 20 défaites.



"Les derbys de la Ruhr face à Dortmund vont manquer, regrette Patrick Guillou. Cette équipe était bâtie pour être dans le confort autour de la septième place, mais elle se retrouve sans les qualités pour jouer le maintien." Le club de Gelsenkirchen a consommé pas moins de cinq entraîneurs. Dont l'avant-dernier, Christian Gross, qui se trompait sur le nom des joueurs... Tout a été essayé de la part du directeur sportif Jochen Schneider, qui a fini par rendre les clés lui aussi. Jusqu'à faire revenir l'ancienne gloire Klaas-Jan Huntelaar... Mais rien n'a fonctionné. Naldo et Vedad Ibisevic en sont même venus aux mains. Benjamin Stambouli est pris dans le tourbillon comme tous les autres.

"La reconstruction est difficile, conclut notre consultant, désolé. Au directoire, chacun essaie de devenir l'homme providentiel. C'est très triste pour tous les supporters qui ont le sang vraiment bleu." Car on parle d'un club à la popularité sans faille en Allemagne, qui rassemble les différentes générations autour d'une vraie histoire. Si son dernier titre date de 1958, Schalke n'en demeure pas moins le quatrième club le plus sacré du pays avec sept couronnes. Si le vainqueur de la Coupe de l'UEFA 1997 - qui compte treize points de retard sur le Hertha Berlin à cinq journées de la fin - ne gagne pas mardi soir face à Bielefeld, il sera officiellement relégué en deuxième division.


 


>