Bundesliga : Où en sont les Français du Bayern Munich ?

Reuters

Situations diverses et variées pour les Bleus en Bavière. Recruté l’été dernier en provenance de Stuttgart pour 35 millions d’euros, Benjamin Pavard est pour le moment le Tricolore le plus en vue chez les champions d’Allemagne en titre. Si le natif de Maubeuge ne réalise pas forcément une saison parfaite, sa polyvalence lui permet d’enchaîner les rencontres sous ses nouvelles couleurs. Principalement en tant qu’arrière droit, mais également de temps en temps dans l’axe, il compte actuellement 31 matchs disputés toutes compétitions confondues, pour deux buts et cinq passes décisives. Une saison pleine qui doit ravir Deschamps, qui ne compte pas énormément de monde à ce poste.


Lucas Hernandez enfin lancé ?


Arrivé lui aussi l’été dernier pour 80 millions d’euros, Lucas Hernandez connait, lui, une saison plus compliquée à cause des blessures. Touché à une cheville en octobre dernier, l’ancien de l’Atlético Madrid est sur le retour, alors que d’importantes échéances arrivent pour son club, entre l'intense lutte pour le titre en Bundesliga et la Ligue des Champions (8eme de finale contre Chelsea). La polémique entre son club et les Bleus désormais derrière lui, Hernandez espère maintenant finir fort avec Munich. Après deux bouts de matchs dernièrement, il pourrait d'ailleurs débuter ce vendredi contre Paderborn (à 20h30, sur beIN SPORTS 3) et enfin lancer sa saison avec l’Euro 2020 en ligne de mire.
 

Tolisso peut-il rebondir ?


En revanche, pour Corentin Tolisso, la saison pourrait paraître encore bien longue. En effet, pour sa 3eme saison en Bavière, le milieu de terrain est petit à petit sorti des plans de Hans-Dieter Flick, le nouvel entraîneur du Bayern, qui a succédé à Niko Kovac courant novembre. Alors que ses prestations sont notamment pointées du doigt, la presse allemande imagine même déjà un départ dès cet été pour l’ancien joueur de Lyon. Peu utilisé, le milieu de terrain va sans doute devoir se contenter des miettes cette saison d'ici mai prochain. Également arrivé l’été dernier, Michaël Cuisance continue pour sa part son apprentissage du haut niveau.
 

Direction l’Euro pour Coman ?


Enfin, Kingsley Coman, le plus ancien des Français de l'équipe, sera scruté de très près en cette fin de saison. Alors que ses concurrents chez les Bleus sont blessés et ne réalisent pas la saison espérée (Dembélé et Thauvin notamment), l’ancien du PSG sera sans doute un très sérieux candidat pour intégrer la liste des 23 joueurs retenus par Didier Deschamps pour l’Euro 2020. Pour cela, l’ailier va devoir éviter les blessures qui ont trop souvent ralenti l’intéressé dernièrement. Avec cinq buts et autant de passes décisives en 22 apparitions toutes compétitions confondues cette saison, Coman a en tout cas une belle carte à jouer d’ici mai. A lui, de l'exploiter au mieux.

Le Bayern Munich corrige Cologne