Bundesliga : Le Bayern impérial à Dortmund



Un "Klassiker" qui faisait forcément peur. Leader de Bundesliga avec 31 points, le Bayern Munich se déplaçait à Dortmund, deuxième au coup de sifflet initial avec 30 unités. Un choc au sommet vertigineux et qui est parti très vite. Ainsi, dès la 5e minute, Julian Brandt ouvrait le score dans ce remake de la Supercoupe d'Allemagne du 17 août dernier, en trompant le portier bavarois Manuel Neuer sur un tir du pied droit. L'inévitable Robert Lewandowski rétorquait 5 minutes plus tard sur une erreur de Mats Hummels et une frappe qui trompait Gregor Kobel pour le 1-1. C'est notre Kingsley Coman national qui redonnait l'avantage aux visiteurs peu avant le repos. Un centre d'Alphonso Davies était mal repoussé dans sa surface par Raphaël Guerreiro. Le Français voyait sa frappe du pied droit contrée par Marco Reus. Kobel ne pouvait rien faire. 1-2, le score au repos.

Erling Haaland s'invitait ensuite dans les débats. Le buteur norvégien du BvB profitait d'un décalage de Jude Bellingham pour reprendre victorieusement sans contrôle du pied droit juste après le retour des vestiaires. Mais un buteur allait répondre à un autre. Lewandowski redonnait l'avantage aux Munichois sur penalty à 20 minutes de la fin suite à une faute de main de Mats Hummels dans sa surface face à Thomas Müller. Malgré l'expulsion de Marco Rose, le coach des Borussen, pour protestation, le score n'allait plus évoluer dans cette partie ô combien mouvementée. Et les Bavarois s'offrent un joli et très disputé succès dans ce Klassiker (3-2). Le Bayern repousse par ailleurs son dauphin à 4 points.

>