Bundesliga : Hakimi, à toute allure

Reuters

Outre-Rhin, l’avenir d’Achraf Hakimi est plein d’incertitude. Prêté par le Real Madrid au Borussia Dortmund depuis l'été 2018, le latéral droit n’est déjà plus une simple promesse en Allemagne, mais bel et bien un joyau très convoité. Une adaptation supersonique au football allemand a propulsé le natif de Madrid sur le devant de la scène bien plus tôt que prévu et désormais, un dilemme se pose pour l’international marocain (28 sélections) : revenir au bercail merengue ou continuer l’aventure au Signal Iduna Park.

Seul Alexander-Arnold fait mieux que lui

Adopté par la Bundesliga et son football vertical, Hakimi éblouit sur les pelouses allemandes. Avec 9 passes décisives en championnat, Hakimi se classe sur cet exercice dans le Top 10 des meilleurs passeurs parmi les 5 premiers championnats UEFA. Il en est même le deuxième meilleur défenseur derrière le phénomène de Liverpool, Trent Alexander-Arnold (10 passes décisives). Tout naturellement, le crack des Borussen est régulièrement interrogé sur son futur proche et d’après lui, une seule chose le préoccupe : son temps de jeu. « Ce que dit mon contrat, c’est que ça se termine en juin. Tout peut arriver, mais dans ma tête c’est très clair. Tout ce que je veux, c’est jouer et continuer à progresser. Ici en Allemagne, ils m’offrent cette possibilité. »

Dans la lignée de Ferland Mendy ?

Le message a l’intention du Real Madrid et de Zinedine Zidane est limpide : revenir dans sa ville natale, oui, mais à certaines conditions. A 21 ans, le Lion de l’Atlas veut évidemment jouer et cela semble plus aisé à Dortmund que dans la capitale ibérique. Encore que… L’expérience de Ferland Mendy le prouve : s’imposer à la Casa Blanca n’est pas impossible quand on est un jeune défenseur. Le Français, avec 15 apparitions en Liga sur 24 matchs possibles, montre qu’il est une vraie alternative à Marcelo (31 ans). L’hypothèse de voir Hakimi dans la même situation l’an prochain avec Dani Carvajal n’a rien d’invraisemblable puisque c'est même Zidane en 2017 qui avait offert à Hakimi ses premières minutes avec la tunique immaculée. Sous contrat jusqu’en 2020 avec le club de Florentino Perez, le latéral n’aura de toute façon pas le luxe du choix : le Real Madrid a la main sur son dossier.

Achraf Hakimi