Bundesliga - A Berlin, l'Union fait la force

Panoramic

Il y a deux ans, l'Union Berlin n'avait encore jamais évolué en Bundesliga. Ce dimanche, il peut revenir à deux points des places européennes et rêver d'une qualification continentale historique. Au passage, les hommes d'Urs Fischer ont dépassé le voisin du Hertha Berlin dans la hiérarchie nationale. Et le derby de la capitale qui est prévu ce dimanche après-midi sera une merveilleuse occasion de le rappeler en s'offrant la suprématie locale.

Malgré son standing moins important, des installations plus modestes et des finances plus limitées, les Eiserne ont 14 points d'avance sur la Vieille Dame et sont bien partis pour s'assurer une troisième saison consécutive dans l'élite du football allemand. Un véritable miracle quand on se rappelle que la promotion en Bundesliga était crainte par les supporters de l'Union et considérée comme temporaire par ceux de toutes les autres équipes. Sans se renier, le club de la classe ouvrière de la capitale allemande a su s'installer parmi les cadors.

Même à huis-clos, l'Union Berlin est invincible à domicile


Le recrutement a été malin avec aucun transfert à plus de deux millions mais l'arrivée de joueurs comme Max Kruse, Loris Karius, Anthony Ujah, Taiwo Awoniyi, Christian Gentner ou Marcus Ingvartsen. L'effectif est parfaitement coaché par le Suisse Urs Fischer qui ne cesse de réaliser des miracles depuis la promotion acquise en 2019. Son 4-2-3-1 modulable en 3-4-1-2 autant que le courage de ses troupes ont fait du Stadion an den Alten Försterei, une forteresse imprenable depuis 12 matchs où même les cadors comme le Bayern Munich, l'Eintracht Francfort, le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen se sont cassés les dents.

Un véritable exploit quand on sait que les 22 000 spectateurs habituels ont été poussés en-dehors du stade par le Covid-19. Mais le club de Berlin-Est ne peut pas se résumer à ses exploits sportifs ou à son ambiance particulière. C'est une culture à part et une histoire unique. Aujourd'hui, ces singularités sont embrassés par toute une institution et une communauté de plus en plus grande. Cette identité qui est de plus en plus synonyme de victoire séduit de plus en plus de monde au point que l'Union a récemment dépassé le Hertha au nombre d'adhérents. Une preuve supplémentaire que le petit poucet de la capitale allemande a bien grandi. Et que ce n'est peut-être pas fini...
 

Avant Paris, le Bayern, tombeur de Leipzig, plie la Bundesliga !

 


>