Bayern Munich : Kahn soutient Nagelsmann et dément la rumeur Tuchel

Panoramic

Plusieurs grands clubs européens ont du mal à démarrer l’exercice 2021-22 lancé en août. En Italie, il y a notamment la Juventus Turin, l’équipe transalpine la plus titrée au niveau national ou l’Inter Milan. En Angleterre, Liverpool et Chelsea ont du retard à l’allumage, tandis que l’Atlético de Madrid et le Séville FC sont déjà nettement distancés par le Real Madrid en Espagne.

En Allemagne, c’est le grand Bayern Munich qui éprouve de grosses difficultés après, pourtant, une entame réussie. Le géant bavarois avait facilement remporté ses trois premières rencontres de Bundesliga contre l’Eintracht Francfort (6-1), Wolfsburg (2-0) et Bochum (7-0).

Puis la machine s’est soudainement grippée.Les partenaires de Thomas Müller, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez ont d’abord concédé trois matchs nuls d’affilée en championnat face au Borussia Moënchengladbach (1-1), à l’Union Berlin (1-1) et au VfB Stuttgart (2-2). Le club allemand, vainqueur dans l’intervalle de ses deux premiers matchs de Ligue des Champions contre l’Inter Milan et le FC Barcelone (2-0), s’est pris ensuite les pieds dans le tapis samedi sur le terrain d’Augsbourg (0-1).

Kahn : « Il est important de se calmer de temps en temps »

Suite à ces quatre matchs consécutifs sans victoire, le Bayern pointe à la 5ᵉ place du classement à 5 longueurs du leader, l’Union Berlin. Impensable et choquant en Allemagne où le Bayern est le roi incontesté. Cela commence donc à chauffer au sujet de Julian Nagelsmann, l’entraîneur des Bavarois qui effectue sa deuxième saison sur le banc.

« Nous travaillons toujours sur une multitude d’occasions, mais nous ne marquons pas assez de buts. Encore et encore, il y a un manque de cohérence et de concentration. Nous allons maintenant prendre notre temps pour tout regarder, analyser et, bien sûr, avoir beaucoup de conversations. Et puis nous devons nous mettre sur la voie du succès », a expliqué dans Sport Bild Oliver Kahn, le président conseil d’administration du Bayern Munich qui soutient aussi son coach.

« Nous sommes totalement convaincus par Julian »

Nagelsmann reste l’homme de la situation pour l’ancien gardien de but. « Il est parfaitement clair qu'il est préoccupé par la situation. Nous sommes tous mécontents et de mauvaise humeur. C'est pourquoi il est important de se calmer de temps en temps et de voir ensuite quels leviers nous devons actionner pour reprendre très rapidement le chemin du succès », a lancé Kahn.

L'ancien portier bavarois a également éteint la rumeur Thomas Tuchel, dont le nom commencerait à circuler pour succéder à Nagelsmann. « Nous ne traitons pas avec d'autres entraîneurs. Nous sommes totalement convaincus par Julian. Nous sommes encore au tout début de la saison et avons toujours la force de revenir au sommet. Là où nous appartenons, à savoir en haut du classement. »

Après la trêve internationale, le Bayern Munich recevra le Bayer Leverkusen lors de la 8ᵉ journée de Bundesliga.


>