Andrej Kramaric, buteur en série

Depuis le début de la saison allemande, il n'y a qu'un joueur qui tourne à une moyenne de deux buts par match, et ce n'est pas Robert Lewandowski. La sensation de ce début de Bundesliga se nomme Andrej Kramaric. Depuis le début de l'été, le Croate est l'homme en forme d'Hoffenheim : 12 buts lors de ses cinq derniers matchs officiels. Pour terminer la saison 2019-2020, il avait marqué un quadruplé sur la pelouse du Borussia Dortmund. Pour la première journée de l'exercice 2021-2021, le natif de Zagreb a inscrit un triplé. Un coup du chapeau qui a été suivi par un doublé face au Bayern Munich. Deux buts qui ont stoppé l'incroyable série d'invincibilité du champion d'Europe et qui ont intéressé ses dirigeants. Finalement, le joueur de 29 ans n'aura pas rejoint la Bavière pour y devenir la doublure de Robert Lewandowski. Le droitier est resté à Hoffenheim où il continue d'affoler les compteurs. Si son but contre l'Eintracht Francfort la semaine passée n'a pas été suffisant pour permettre à son équipe de gagner et de rester en tête du classement, il prouve que le club basé à Sinsheim a un attaquant qui va lui permettre de jouer les premiers rôles.

« Je suis prêt et je veux faire encore plus »


Si le mercato a été agité du côté du TSG 1899, notamment avec l'arrivée de Sebastian Hoeness sur le banc, l'international croate explique sa bonne série actuelle par une meilleure forme. « Il n'y a pas de secret. Je suis en forme. Enfin. Je suis en bonne santé. L'an passé, j'ai eu quelques soucis mais cette saison, maintenant, je me sens bien. Je suis prêt et je veux faire encore plus, être meilleur sur le terrain. Il n'y a pas de secret. » a avoué Andrej Kramaric au site de la Bundesliga la semaine passée. Cette annonce pourrait faire peur à ses adversaires. Et renforcer les ambitions de Hoffenheim. Malgré son manque de confiance ou ses difficultés physiques, l'ancien joueur de Leicester a été aussi efficace que discret depuis son arrivée pendant l'hiver 2016. Il tourne à une moyenne de 0,5 but par match et a terminé les quatre dernières saisons du championnat d'Allemagne avec au moins 12 buts inscrits. Une série qui explique la progression de son club mais aussi l'intérêt de ses concurrents. Plus efficace que jamais dans le but, l'attaquant n'oublie pas de participer au jeu. Très mobile et capable de porter la balle vers l'avant, il n'est pas utilisé qu'à la pointe de l'attaque. Une activité qui en fait un joueur plus polyvalent que Robert Lewandowski. Mais aussi un buteur plus efficace que lui depuis le début de l'été.

>