Allemagne : Boateng pousse un coup de gueule contre le retour du racisme en Bundesliga

Après l’Italie, la France et l’Espagne, le racisme est de retour dans les stades de Bundesliga. Le 4 février dernier, Jordan Torunarigha, international espoir allemand, a été la cible de cris de singes lors du match de Coupe opposant Schalke 04 au Hertha Berlin. Jérôme Boateng, champion du monde en 2014, a réagi dans une interview accordée à l’agence SID : "Ça m’a choqué, et ça fait mal. Voir un jeune en Allemagne pleurer sur le terrain parce qu’il subit des attaques racistes, c’est très triste."

"Nous avons fait un pas en arrière"


Le joueur du Bayern Munich renchérit : "Nous avons besoin dans ces cas-là de l'aide des fans qui sont à côté, pour qu'ils identifient les auteurs. C’est une sensation très désagréable. On pense à l’avenir, j’ai des enfants en Allemagne. Je pensais que nous avions dépassé ce stade, et c’était le cas. Mais malheureusement nous avons fait un pas en arrière, ce qui est triste et blessant pour beaucoup de gens." Du côté des instances, la Fédération allemande et la police locale ont ouvert des enquêtes.