Poids lourds : L'EBU refuse à Yoka un combat pour le titre de champion d'Europe

Les plans de Tony Yoka vont changer. L’ancien champion olympique des super-lourds comptait prochainement jouer la ceinture de champion d’Europe des poids lourds, laissée vacante par Joe Joyce. Le Britannique a, en effet, refusé d’affronter le challenger officiel, l’Allemand Marco Huck. A l’issue de sa victoire face à Petar Milas par arrêt de l’arbitre dans la 7ème reprise, Tony Yoka avait fait part de son souhait de remonter sur le ring le 17 décembre prochain pour tenter de décrocher le titre de champion d’Europe mais il n’en sera rien. En effet, l’Union Européenne de boxe (EBU) a annoncé que Marco Huck affrontera son compatriote Agit Kabayel avant la fin de l’année. Une annonce qui ferme irrémédiablement les portes d’un combat pour cette ceinture à Tony Yoka alors que ce dernier a renoncé à défendre la première qu’il a remporté dans sa carrière professionnelle.

Yoka vise plus haut


Depuis sa victoire sur Joel Tambwe Djeko le 5 mars dernier à la H Arena de Nantes, le natif de Paris détient la ceinture de champion de l’Union Européenne. Mais, alors que l’EBU doit défendre le Belge Hervé Hubeaux, son challenger officiel, pour la défendre, le promoteur du boxeur français a confirmé qu’une telle défense de titre n’aura pas lieu. « Tony abandonne son titre, on va se diriger vers autre chose », a récemment déclaré Jérôme Abiteboul. En effet, Tony Yoka a fait part de son envie de monter en gamme en ce qui concerne ses adversaires et ne cache pas vouloir affronter un boxeur appartenant au Top 10 mondial de sa catégorie lui qui, en fonction des fédérations, oscille entre la huitième et la quinzième place. Le Tricolore sera prochainement un spectateur de choix du combat d’Anthony Joshua face à Oleksandr Usyk dans le stade de Tottenham et pourra alors se faire une meilleure idée.

>