Poids lourds : La revanche Usyk-Joshua en février ou mars à Kiev ?


A peine Anthony Joshua avait-il quitté le ring qu’il évoquait déjà son envie de se remettre au travail pour prendre sa revanche sur Oleksandr Usyk. Déchu de ses ceintures WBA, IBF et WBO des poids lourds par Oleksandr Usyk samedi dernier à Londres dans le stade de Tottenham après douze rounds, le boxeur anglais peut se réjouir, il aura bien son « rematch », comme l’a confié le promoteur d’Usyk, Alexander Krassyuk, ce mardi. « La clause de revanche était inscrite dans le contrat. Quand on a parlé d’une revanche à Oleksandr, il n’était pas surpris. Au contraire, il était heureux. Il a dit "Oh cool ! Je vais battre Anthony deux fois !" La date approximative qu’a évoquée Eddie Hearn (le promoteur de Joshua, ndlr) est en effet la bonne, ce sera en février-mars ». Quant au lieu de ce deuxième combat, Oleksandr Usyk a déjà sa petite idée : le stade olympique de Kiev, en Ukraine. Mais cela reste encore à définir.

Bientôt la réunification des ceintures ?


Après cette revanche, le boxeur ukrainien de 34 ans a un autre rêve en tête : réunifier les ceintures contre Tyson Fury ou Deontay Wilder, qui s’affronteront pour la ceinture WBC le 9 octobre à Las Vegas pour le troisième combat de leur trilogie (match nul en septembre 2018, victoire de Fury en février 2020). « On ne peut parlé d’unification des ceintures avant que Fury ait combattu contre Wilder et qu’ils ait déterminé le champion, et après notre revanche avec Anthony », a rappelé Usyk. Il va donc encore falloir patienter plusieurs mois pour assister à ce qui pourrait être "le combat du siècle".

>