Ça chauffe entre Joshua et Fury

La Grande-Bretagne risque d'être en ébullition si le combat entre Anthony Joshua et Tyson Fury a lieu. D'un côté Anthony Joshua, l'enfant chéri de Londres, l'ami de la famille royale, triple champion du monde poids lourds (IBF, WBA, WBO). De l'autre côté, Tyson Fury, alias  « The Gypsy King », détenteur de la ceinture WBC. Connu pour ses frasques sur et en dehors du ring, le boxeur originaire de Manchester est en pleine rédemption depuis deux ans désormais. Si Fury doit finir sa trilogie de combats face à l'Américain Deontay Wilder, et qu'Anthony Joshua doit affronter Kubrat Pulev le 20 juin prochain, un affrontement entre les deux Britanniques est de plus en plus probable.

Joshua allume la mèche


Même si le combat n'a pas encore été officialisé, la joute verbale entre les deux combattants n'a pas tardé à démarrer. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est Anthony Joshua qui a allumé la mèche en premier dans une interview accordé à Land Rover. Le boxeur originaire de Watford a déclaré : « Tyson Fury n'a fait que deux bons combats dans sa carrière. Contre Vladimir Klitschko, et contre Deontay Wilder récemment. Si Fury veut que le combat ait lieu, il y arrivera. Il doit rester prudent sur ce qu'il souhaite après son troisième combat contre Wilder. » Le Gypsy King n'a pas tardé à réagir, l'homme âgé de 31 ans ayant accordé une interview à This Morning.

« J'ai déjà été champion du monde des poids lourds lorsque j'ai battu Klitschko. Donc en ce qui me concerne, Anthony Joshua n'a que mes restes. Je n'ai jamais perdu ces ceintures, j'ai dû les quitter pour des problèmes de santé mentale. Ce sont mes ceintures. Comment pouvez-vous prétendre être un champion alors que vous n'avez pas battu le champion », estime le champion du monde WBC. La tension monte déjà... Si le combat n'est pas encore officiel, des débats sont déjà ouverts sur le lieu où il pourrait se dérouler. Si les fans espèrent que ce sera au Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite sont aussi des solutions envisageables.