Fed Cup : Garcia, un retour qui fait parler

Panoramic

En pleurs. Voilà la dernière image de Caroline Garcia en Equipe de France. C’était en novembre 2016, après la défaite lors du double décisif de la finale contre la République tchèque. Après ce douloureux revers, la Lyonnaise a fait le choix de faire une pause avec les Bleues. Objectif, mieux se concentrer sur sa carrière individuelle. Depuis, la joueuse de 25 ans a remporté 3 titres (Wuhan, Pékin et Tuanjin) et s’est hissée en quarts de finale à Roland-Garros en 2017, son meilleur résultat en Grand Chelem. Elle a également atteint son meilleur classement avec une 4ème place fin 2018.

VIDEO : Le dernier match de Garcia chez les Bleues

Fraîchement nommé capitaine des Bleues, Julien Benneteau s’est lancé un défi : convaincre Caroline Garcia de rejouer pour l’Equipe de France. Après plusieurs discussions avec l’intéressée, le sélectionneur est arrivé à ses fins. Après plus de deux ans d’absence, revoilà Garcia en Fed Cup ! Certains penseront que ce retour est un brin intéressé. La Française a en effet besoin de disputer trois rencontres avec sa sélection pour pouvoir participer aux prochains Jeux Olympiques à Tokyo.

Toujours est-il que Caroline Garcia a rejoint ce mardi le rassemblement à Liège. « Les retrouvailles se sont bien passées » a rassuré Benneteau en conférence de presse. Il faut dire que l’ambiance n’est pas des plus chaleureuses entre les Françaises. Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Pauline Parmentier n’ont pas totalement accepté le choix de carrière de Garcia. En 2017, après l’annonce de son forfait pour le barrage face à l’Espagne, ses trois coéquipières lui répondent par un « LOL » sur les réseaux sociaux. Depuis, le temps a passé mais tout n’est pas oublié. « Est-ce qu’on peut se passer d’elle ? Oui, on l’a déjà fait et on a réussi à aller en demi-finale sans elle » a encore lâché il y a quelques semaines Alizé Cornet au sujet de Garcia. « C’est une relation professionnelle. […] On n’a pas besoin d’être les meilleures amies du monde pour former une équipe » a de son côté déclaré la revenante. Ambiance.

 

Les tensions restent notamment vives avec Kristina Mladenovic, son ancienne partenaire en double. Les deux joueuses pourraient d’ailleurs être alignées ensemble en cas de match décisif. « Si le capitaine le demande, je suis prête à rentrer sur le terrain pour le jouer » a affirmé Garcia, pensant avant tout à l’intérêt des Bleues. Et c’est bien là l’essentiel. Car d’un point de vue sportif, le retour de la numéro 1 française est une bonne nouvelle. Elle est d’ailleurs la seule, avec Mladenovic, à avoir un bilan positif en Fed Cup (13 victoires contre 5 défaites, simples et doubles cumulés). Un atout de poids pour ce premier tour relevé face à la Belgique. Caroline Garcia, qui n’a jamais joué face à Alison Van Uytvanck, a cependant déjà affronté Elise Mertens et Kirsten Flipkens sur le circuit. Avantage à la Lyonnaise avec 3 victoires (et 1 défaite). De quoi enlever un petit peu de pression à « Kiki » Mladenovic qui n’a pas encore gagné de match cette saison en simple (4 défaites en 4 tournois).

Garcia - Mladenovic

 


>